AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez  | 
 

 La voiture du bonheur ♥ [Rp flashback - Edwin & Melissa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message

avatar
Melissa J. Wilson
The Girl Who Can't Stop To Love.


▐ JOINED : 07/08/2009
▐ MESSAGES : 507
▐ AGE : 23
▐ MOOD : Happy
▐ LOCATION : Avec Edwin

▐ ALL ABOUT YOU
▐ LINKS & RELATIONS:
▐ AGENDA:

MessageSujet: La voiture du bonheur ♥ [Rp flashback - Edwin & Melissa]   Dim 4 Juil - 19:56

Ces vacances avaient été... parfaites. Partie avec ses trois meilleures amies, Melissa avait sillonné les routes des Etats Unis pendant trois semaines, pour fêter sa réussite aux examens. Trois semaines durant lesquelles elle avait découvert les grattes ciels de New York, Washington et toutes ces grandes villes qui faisaient la renommée des Etats-Unis. Elle avait assisté à de nombreux concerts des plus grands artistes, avait pu découvrir les joies des Casinos de Las Vegas et tout ce monde bourgeois à paillette. Trois semaines seules avec celles qu'elle considérait comme des sœurs, sans parents sur le dos. Seule, à la conquête de son pays d'origine, avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ambition. Et le pire dans l'histoire, c'est qu'avec toutes les rencontres qu'elle avait pu faire, elle n'avait pas été fichue de se trouver une âme sœur. Ses copines avaient beau avoir cherché, elle n'avait eut le coup de foudre pour personne. A tel point que la dernière semaine, elles étaient toutes tellement désespérées qu'elles cessèrent leurs recherches et laissèrent Melissa avec son célibat. Il fallait dire que Melissa et l'amour, c'était très particulier... Elle ne prenait pas cela à la rigolade ! Il fallait qu'elle se sente bien avec le concerné, et qu'ils soient d'abord amis avant de pouvoir sortir ensembles. Elle, ce qu'elle recherchait, c'était l'amour avec un grand A, pas une amourette de passage qui se trouverait remplacée dès qu'une mieux pourrait être jouée. Melissa, plus couramment surnommée la célibataire endurcie...

Cela faisait maintenant deux mois qu'elle était revenue de ses vacances, la tête chargée de souvenirs. Les cours avaient repris, et elle avait replongé dans le travail, sans plus se soucier de se trouver un petit copain. Elle sortait toujours avec ses amies, mais rien de plus. Et le pire dans l'histoire, c'est qu'au lycée, elle n'avait flashé sur aucun garçon. Elle n'avait certes pas cherché, mais le coup de foudre aurait pu tomber sur quelqu'un qu'elle fréquentait tous les jours en classe... mais même pas. Ses parents n'étaient pas mécontents de cette situation, car pour eux, avoir un petit copain et réussir ses études, ça n'allait pas ensemble. Et comme ils préféraient qu'elle réussisse ses études pour devenir une grande chirurgienne comme eux, ils se fichaient totalement de savoir que côté cœur, leur fille était au bord du gouffre. Ah, c'est beau la famille, n'est ce pas ?

Les semaines passèrent et de nouvelles vacances arrivèrent, au plus grand bonheur de Melissa qui pourrait relâcher un peu la pression. Durant ces vacances, Melissa décida d'aller rendre visite à une amie qui habitait à deux heures de voiture de Los Angeles. Elle y passa trois petits jours tout à fait normaux, et retourna chez elle un certain 23 novembre. Tout se déroula à merveille, enfin jusqu'à ce qu'elle arrive dans un quartier résidentiel de Los Angeles assez friqué. Quartier ou elle ne connaissait personne et ou elle ne mettait les pieds que par passage, car les gens y étaient assez snobs et elle n'aimait pas particulièrement cela, même si ses parents étaient un peu du même genre. Il était 22h passé de quelques minutes, quand soudain, alors qu'elle ne roulait qu'à 50 km à l'heure en chantonnant sur la musique de son autoradio, un bruit semblable à un coup de feu sortit de sa voiture et la fit ralentir net. Paniquée, elle sortit de la voiture et constata aussitôt que son pneu arrière était explosé. Si ses parents avaient été chez eux, elle aurait encore plus les appeler... seulement ce soir là, ils étaient tous les deux de garde, et ne pouvaient en aucun cas partir de l'hôpital pour venir l'aider... hôpital qui se trouvait totalement à l'opposé de la ville. C'était un peu comme si tout avait été fait pour qu'elle se retrouve seule dans ce quartier qu'elle n'aimait pas particulièrement. Seule, avec une voiture, un pneu crevé et une roue de secours dans le coffre, mais sans savoir comment la remplacer. Tout ce qu'il lui restait à faire, c'était d'aller chercher de l'aide chez les snobs... ce qui s'annonçait plutôt délicat, puisqu'elle ne connaissait personne de son lycée qui habitait ici, et qu'elle avait dans la tête que seuls les vieux ronchons y vivaient. Elle songea finalement à un ami à elle qui habitait pas très loin et qui pourrait l'aider. Elle tenta de l'appeler une première fois, puis une deuxième et enfin une troisième, mais en vain, il ne répondait pas. Elle lui écrivit donc un sms et s'assit sur le capot de sa voiture en attendant une réponse, puisqu'il était son dernier espoir. Les minutes passèrent, puis toujours pas de réponse. Elle alla mettre l'autoradio en marche pour se détendre et penser à autre chose que le froid qui commençait à engourdir ses membres, surtout les extrémités, et reprit sa position initiale sur le capot. Et elle attendit là, seule, surveillant les alentours dès fois que quelqu'un passerait par hasard.


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
I can feel his breath
As he's sleeping next to me
Sharing pillows and cold feet
He can feel my heart;
Fell asleep to its beat
Under blankets and warm sheets
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Edwin C. Evans
    LooK at my Eyes ...


▐ JOINED : 04/08/2009
▐ MESSAGES : 515
▐ AGE : 27
▐ MOOD : Pouuuit ?

▐ ALL ABOUT YOU
▐ LINKS & RELATIONS:
▐ AGENDA:

MessageSujet: Re: La voiture du bonheur ♥ [Rp flashback - Edwin & Melissa]   Lun 5 Juil - 13:44

    Nuit blanche sur nuit blanche. Edwin ne faisait que ça. Il faut dire qu'il bossait très dur pour réussir ses études, il ne sortait quasiment jamais... sa seule compagnie, c'était ses bouquins. Habituellement, il n'avait pas besoin de bosser pour réussir mais cette fois-ci, ses parents lui mettaient tellement la pression qu'il préférait rester dans sa chambre à étudier jusqu'à pas d'heure. Et lorsque, enfin, il se couchait, impossible de fermer l'œil. En fait, tout ce qu'il avait lu et appris pendant la journée, revenait à l'assaut. Il avait l'air d'un zombie. Il avait des cernes énormes sous les yeux, il avait l'air fatigué, stressé, malade. En clair, il était en piteux état. Pas très beau à voir. Le pire, c'est que sa copine l'harcelait de sms... . Quelle idée de sortir avec elle, franchement? Ah oui, c'est vrai, il avait été amoureux, pendant un moment... un petit moment. Jusqu'à ce qu'il tombe amoureux d'une autre. Une fille de son lycée, plutôt mignonne... énormément mignonne en fait. La première qu'il l'avait vu, il n'avait pas réussi à arrêter de la regarder. A un tel point que Chelsea avait pété une crise de jalousie et ça avait fini en dispute, encore une fois... . De toute façon, c'était tout le temps. Ils s'engueulaient toujours. Et la plupart du temps, c'était de la faute au pot de peinture. Non parce qu'en fait, elle s'amusait à le tromper continuellement et en bonne poire qu'il est, il laissait passer. Seulement, cette fois-ci, il avait eu du mal. Voilà une semaine qu'elle l'avait trompé, une semaine qu'elle le harcelait, une semaine qu'il ne lui parlait plus. Pour tout vous dires, il n'avait pas envie de lui parler, ni de pleurer pour ce qu'elle avait fait. Il avait juste envie de balancer son portable par la fenêtre pour qu'elle arrête de le faire chier. Oh bien sûr, il avait déjà éteint son portable mais dès qu'il essayait de le rallumer, elle essayait de l'appeler. La pauvre. Et elle laissait des messages qui le faisaient bien rire des fois, du genre : "Mon chéri, je regrette ce que j'ai fais... rappelle moi, je t'aime." C'était toujours la même chanson, toujours le même refrain. Bref, à force, il connaissait personne. Il avait donc décidé, pour la quinzième fois, de faire une pause. Heureusement que toutes les filles n'étaient pas comme ça... . En fait, il ne pensait plus à Chelsea en ce moment, en fait, il avait rien à foutre de sa gueule. Non, ce n'était pas elle qui hantait ses pensées pour une fois... .

    Un livre vola et s'écrasa lamentablement contre le mur dans un "BOUM" sonore. Edwin se frappa doucement le front contre son bureau. Marre des révisions, marre de travailler. Après tout, il était en vacance et depuis le début des vacances, il n'était pas sortit de sa chambre sauf pour manger, prendre sa douche & autre. C'est pour vous dires. C'est pour ça qu'il décida d'aller prendre l'air. En fait, il ne se souvenait même plus à quoi ressembler sa rue. Oui oui, à ce point. Il soupira et se leva, il prit sa veste au passage et sortit de sa chambre. Il avait laissé son portable sur son bureau, de toute façon, il songeait sérieusement à changer de numéro... . Il descendit les escaliers et ouvrit la porte sous le regard de ses parents et de sa sœur. Oui, mes amis, Edwin sortait! ... rhm. Il commença sa petite balade, ça faisait du bien de prendre l'air parfois... ça faisait longtemps qu'il n'avait pas vu ses amis aussi. Bah, il les verrait à la rentrée. Il espérait juste une chose, ne pas croiser sa future ex-petite amie. Oui parce qu'il songeait sérieusement à mettre fin à leur relation. La seule chose qu'il craignait, c'est de s'en prendre plein la gueule... tant pis. Il continua d'avancer, pour seule compagnie, la lumière des lampadaires... . A un moment, il s'arrêta net. Devant lui. Il cru apercevoir la fille qu'il aimait... non pas la pouf, elle, il l'aimait pas. Elle, la fille dont il avait appris le prénom que très récemment. Et elle semblait en panne. Enfin, pas elle, sa voiture hein... . Alors là, il était totalement pris au dépourvu, que devait-il faire au juste? Aller l'aider et vaincre sa timidité maladive ou... ? Non, il n'y avait pas d'autre possibilité. Il inspira et prit son courage à deux mains et s'approcha, doucement, lentement. Arrivé à sa hauteur, il se racla la gorge.

      EDWIN« Rhm... bonsoir. Besoin d'aide? » dit-il en affichant un sourire angélique, dévoilant sa fossette.

    Une chose était sûre, il avait bien fait de sortir ce soir... .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Melissa J. Wilson
The Girl Who Can't Stop To Love.


▐ JOINED : 07/08/2009
▐ MESSAGES : 507
▐ AGE : 23
▐ MOOD : Happy
▐ LOCATION : Avec Edwin

▐ ALL ABOUT YOU
▐ LINKS & RELATIONS:
▐ AGENDA:

MessageSujet: Re: La voiture du bonheur ♥ [Rp flashback - Edwin & Melissa]   Lun 5 Juil - 14:29

Melissa commençait sérieusement à perdre espoir. Son ami ne répondait pas à son appel, et elle ne pouvait pas rentrer chez elle car déjà, cela faisait un peu trop loin, et en plus, elle ne pouvait pas laisser sa voiture en plein milieu de la route. Elle ne pouvait pas tomber en panne un soir d'été...? Bah non, c'est tellement plus marrant une bonne nuit d'hiver. Encore une chance que la rue était éclairée, sinon elle aurait pas été dans la boue. Un quart d'heure était passé depuis qu'elle avait envoyé le sms à son ami, mais ce quart d'heure ressemblait plus à une grosse heure à ses yeux. Il fallait qu'elle se bouge, elle ne comptait pas passer la nuit ici non plus hein. Elle tourna la tête et commença à examiner les maisons alentours, les bras croisés sur sa poitrine pour se tenir chaud au maximum. Ses trois pulls en dessous de sa veste avec sa paire de gants et son écharpe ne semblaient pas être très efficaces. Elle décrypta les maisons une à une. La première semblait habitée par des gens pas trop vieux, à en croire l'allure qu'elle avait. Mais cela ne semblait pas les empêcher d'être des poules, puisque toutes les lumières étaient éteintes malgré qu'une voiture soit garée devant le garage. La deuxième était éclairée, mais dans ce qui ressemblait visiblement à une chambre ou il semblait y avoir du mouvement. Il valait mieux pour elle qu'elle ne s'y aventure pas. Elle allait entamer son analyse de la troisième maison lorsqu'un raclement de gorge totalement inattendu la fit sortir de ses pensées critiques. Elle regarda la source de ce raclement avec de gros yeux étonnés, et la première chose qu'elle remarqua fut le sourire du jeune homme super mignon qui se trouvait face à elle. Gênée et pas très sûre d'elle même, elle décroisa ses bras d'un mouvement super rapide et les plaça de chaque côté de son postérieur posé sur la voiture, redressant le buste en inspirant un grand coup et en tentant un mini sourire. Elle planta son regard dans celui de son interlocuteur, toujours aussi étonnée qu'un jeune homme aussi mignon vienne lui proposer son aide. Surtout que ce jeune homme ne lui était pas inconnu...

    «Je, euh... mon pneu a explosé, et je ne sais pas comment mettre ma roue de secours. » dit-elle pour éviter d'installer involontairement un blanc.


Ce visage... elle l'avait déjà vu au lycée. Dans les bras de la pouf de service, Chelsea. Cette fille était bien réputée pour ses nombreuses aventures d'un soir, et Melissa et ses copines s'étaient toujours demandées comment son petit ami faisait pour le supporter. Elles s'étaient contentées de supposer qu'il était aveugle et qu'il ignorait totalement qu'elle le trompait, même si tout le lycée était au courant. Une chose était sûre, elle ne pouvait pas voir cette fille en portrait. Melissa et les poufs, ce n'était pas tellement une histoire d'amour... c'était plutôt une histoire de haine profonde. Peut être pas réciproque, mais n'empêche que Melissa ne pouvait pas les voir. Elle ne voyait pas comment on pouvait tromper son petit ami, elle qui était tant attachée aux valeurs de l'Amour. M'enfin, c'était le problème des poufs, pas le sien. Pour le moment, elle avait un problème beaucoup plus important : sa voiture en panne. Elle espérait que ce jeune homme venu du ciel pourrait l'aider, non seulement parce qu'il était mignon, mais aussi parce qu'elle avait sérieusement froid.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
I can feel his breath
As he's sleeping next to me
Sharing pillows and cold feet
He can feel my heart;
Fell asleep to its beat
Under blankets and warm sheets
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Edwin C. Evans
    LooK at my Eyes ...


▐ JOINED : 04/08/2009
▐ MESSAGES : 515
▐ AGE : 27
▐ MOOD : Pouuuit ?

▐ ALL ABOUT YOU
▐ LINKS & RELATIONS:
▐ AGENDA:

MessageSujet: Re: La voiture du bonheur ♥ [Rp flashback - Edwin & Melissa]   Lun 5 Juil - 15:01

    Mon Dieu. Mais qu'est-ce qu'il foutait là, franchement? Oh et puis sa façon de l'aborder... plus original que ça, tu crèves. Faut dire que... on ne dirait pas comme ça mais il était énormément timide avec les filles. Alors quand il aimait la fille en question, c'était encore plus difficile pour lui... . Il l'observa. C'était bien elle, celle à qui il pensait énormément en ce moment... . Son prénom, oh, il le connaissait. C'était impossible de l'oublier. Tout comme son visage. Enfin, franchement, il n'espérait pas qu'un jour, il sortirait avec elle, là, c'était trop en demander... . Il poussa un soupir qu'il voulait inaudible. Il ne savait pas quoi dire, pour tout dire, il attendait qu'elle lui réponde.

      MELISSA « Je, euh... mon pneu a explosé, et je ne sais pas comment mettre ma roue de secours. »

    Alors ça, c'est embêtant. Heureusement, Edwin avait de la pratique dans ce domaine... vu le nombre de fois où ses pneus avaient crevé... . Il esquissa un petit sourire et se décala un peu pour observer le pneu. Bah, ça ne prendrait pas trop de temps à changer... en espérant qu'elle avait ce qu'il faut dans le coffre pour changer la roue. Crever une nuit d'hiver, c'est pas tellement génial... étant donné qu'il fait froid. Là, franchement, Edwin était fier de lui, fier d'être sortit de chez lui. Non mais vraiment, il était vraiment très fier. Il inspira et dirigea à nouveau son regard sur la jeune fille qui frissonnait légèrement. Il préféra ne pas y faire attention. C'est vrai qu'il faisait froid. Enfin lui, il n'était pas du genre frileux, pour tout vous dires, ça ne le gênait en aucun cas de se balader en tee-shirt en plein hiver. Il avait mis sa veste au cas ou. Seulement, le fait qu'elle ait froid le perturbait un peu beaucoup quand même... . Il soupira, retira sa veste et la posa sur le capot avant d'observer la jeune fille.

      EDWIN« Bon, je vais t'aider... seulement, tu peux me dire où se trouve tout le matériel s'il te plaît? » dit-il, toujours en souriant et en étant le plus aimable possible.

    Il allait pas la laisser là, seule, dans le froid... . Non, ce n'était pas son genre. Mais alors pas du tout. En attendant qu'elle lui réponde, il observa les alentours. Ouf, pas une trace de sa future ex-petite amie. Tant mieux parce qu'il n'avait pas envie de la voir ni de lui parler d'ailleurs. Et la connaissant, si elle voyait Edwin avec une autre fille qu'elle, que ce soit pour changer une roue ou pas, elle ferait vivre un enfer à la jeune fille et ça, il ne voulait pas. Déjà que Chelsea n'aimait pas les filles dans son genre mais si elle apprenait qu'il en pinçait pour elle... c'était sa fin, à coup sûr. C'est pour ça qu'il préférait éviter de lui adresser la parole généralement, pourtant, il avait déjà essayé mais jamais il n'avait réussi, trop timide et bien trop surveillé. C'est ça de sortir avec la "Reine" du lycée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Melissa J. Wilson
The Girl Who Can't Stop To Love.


▐ JOINED : 07/08/2009
▐ MESSAGES : 507
▐ AGE : 23
▐ MOOD : Happy
▐ LOCATION : Avec Edwin

▐ ALL ABOUT YOU
▐ LINKS & RELATIONS:
▐ AGENDA:

MessageSujet: Re: La voiture du bonheur ♥ [Rp flashback - Edwin & Melissa]   Lun 5 Juil - 15:36

Soit il était fou, soit il était fou. Elle ignorait son prénom, mais une chose était sûre, il était fou. Fou et mignon. Il venait d'enlever sa veste comme ça, sous les yeux de Melissa, alors qu'il faisait un froid de canard et qu'elle était en train de mourir à cause de ce froid justement. Et lui, il enlevait la veste, comme ça, pour la poser sur le capot, prêt à lui rendre service, sans grimace sans rien. Elle avait suivit toute la scène de retirage de veste avec étonnement, la fixant avec insistance lorsqu'il l'eut posée sur le capot. Si ça n'avait tenu qu'à elle, elle aurait attrapé la veste et l'aurait enfilée sans hésiter, même si vu la taille du jeune homme, elle serait dix fois trop grande. Au moins, elle aurait un peu plus chaud... Mais bon, il fallait qu'elle arrête de se faire des films, cette veste resterait là pendant toute l'opération et il la reprendrait lorsqu'il reprendrait son chemin. Mais cet homme était un ange venu du ciel, sérieusement. Il était gentil, mignon et surtout, visiblement assez musclé. Ça, c'était la seule chose pour laquelle elle ne le trouvait pas fou d'avoir enlever sa veste. Elle dut sortir de sa transe lorsqu'elle l'entendit lui poser une question concernant le matériel. Le matériel, le matériel, qu'est ce qu'elle en savait ? Elle ne savait même pas de quoi il avait besoin. Mais bon, elle n'allait pas lui dire ça, sinon c'était la honte internationale assurée. Surtout que comme il était assez populaire, elle était persuadée qu'il ne se priverait pas de raconter ses exploits à tout ses amis eux aussi populaires. Non, il fallait qu'elle s'en tire sans poser trop de questions...
    « Dans le coffre... » dit-elle sans vraiment être trop sûre.

Elle se sépara de son amie La Veste et se dirigea vers le coffre pour lui ouvrir, en prenant bien soin de ne pas le toucher au passage. Non parce que bon, les crises de rougissement de Melissa, même la nuit, ce n'était pas très discret. Pi après, il s'imaginerait des trucs du genre qu'elle le trouvait mignon et qu'elle voudrait bien sortir avec lui. Mais quelle idée. Bon, pour le fait qu'il était mignon, d'accord, elle ne pouvait pas le nier. Mais pour le fait qu'elle voulait sortir avec lui, non. Elle ne le connaissait pas, et il pouvait très bien être un vrai salop en vrai. Et puis de toute façon il était déjà pris par une Pouf Reine du lycée, alors même si elle le voulait, elle n'aurait aucune chance de rivaliser avec un pot de peinture.
    « Si doit y avoir du matos quelque part, c'est là dedans.. » continua-t-elle en lui souriant. 

Franchement, elle s'estimait très chanceuse d'être tombée sur lui. Surtout qu'il n'avait pas l'air méchant, comme tous les autres petits amis des poufs. Il semblait... différent. Du moins elle l'espérait. Elle se doutait bien qu'après ce soir, ils ne s'adresseraient plus jamais la parole, vu qu'ils n'appartenaient pas au même monde, mais quand même. Quitte à passer un moment dans sa vie avec quelqu'un, autant qu'il soit bon, non ? 
 

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
I can feel his breath
As he's sleeping next to me
Sharing pillows and cold feet
He can feel my heart;
Fell asleep to its beat
Under blankets and warm sheets
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Edwin C. Evans
    LooK at my Eyes ...


▐ JOINED : 04/08/2009
▐ MESSAGES : 515
▐ AGE : 27
▐ MOOD : Pouuuit ?

▐ ALL ABOUT YOU
▐ LINKS & RELATIONS:
▐ AGENDA:

MessageSujet: Re: La voiture du bonheur ♥ [Rp flashback - Edwin & Melissa]   Mer 7 Juil - 20:27

      MELISSA« Dans le coffre... » fut sa seule et unique réponse mais c'était amplement suffisant.

    Elle avait l'air de ne pas s'y connaître... mais alors pas du tout. A vrai dire, il était à peu près sûr qu'elle ne savait même pas si elle avait le matériel nécessaire ou pas. Bah, tant pis. Il trouverait bien un moyen, au pire, il la raccompagnerait chez elle... c'est à partir du moment où il se mit à penser ça qu'il pria pour qu'elle n'ait pas le matériel. Il ne fallait pas trop espérer... . Elle ne s'appelait pas Chelsea. Tout du moins, il espèrait qu'elle soit prévoyante et qu'elle ait effectivement le matériel même si une petite voix au fond de lui lui disait : "Imagine, elle a pas de matériel pour sa roue... tu pourrais la raccompagner chez elle! Ou mieux, l'emmener chez toi, prétextant le fait que tu ais le matériel." ... c'était pas con comme idée, c'était ça le pire.M'enfin, stop d'espérer. Il fallait qu'il se concentre. Enfin, il pourrait se concentrer dès qu'il aurait le matériel, bien entendu.

      MELISSA« Si doit y avoir du matos quelque part, c'est là dedans.. » dit-elle en esquissant un sourire qui fit littéralement fondre Edwin qui ne put s'empêcher de rougir en la voyant sourire ainsi.


    Le jeune homme essaya de cacher le fait qu'il rougisse du mieux qu'il pouvait mais il n'y arrivait pas. C'était presque impossible. Il inspira, expira... heureusement qu'il faisait nuit et que la faible lueur des lampadaires éclairait à peine sa peau. Heureusement, oui. Il n'osait pas parler, non pas à cause de sa timidité, non, pour une fois, il était plutôt à l'aise. Par contre, il crevait chaud mais ça n'avait pas l'air d'être le cas de la jeune fille. Il regarda sa veste posée sur le capot, puis la jeune, puis encore la veste pour revenir sur Melissa. Il avait eu une idée, pas sûr qu'elle soit bonne mais autant tester, non? Il s'éloigna d'elle pour aller prendre sa veste et la poser sur les épaules de la jeune fille avant de sourire et de se remettre face à elle.

      EDWIN « Si je ne m'abuse, tu avais un peu froid, non? dit-il en continuant de sourire, à vrai dire, ce n'était pas une question. Tu pourras me la rendre quand tu voudras. Au fait, je ne me suis pas présenté... je m'appelle Edwin Evans. Et toi, c'est Melissa... Wilson, c'est ça? » dit-il en essayant de paraître le plus calme possible seulement, le fait de l'avoir en face de lui sans pouvoir lui dire autre chose que des banalités, l'énervait un peu et surtout, l'attristait.


    Il essaya de se calmer mais rien n'y fut. Alors il évita de parler, pour éviter que sa voix ne le trahisse, étant donné qu'elle tremblait à chaque mot prononcé... .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Melissa J. Wilson
The Girl Who Can't Stop To Love.


▐ JOINED : 07/08/2009
▐ MESSAGES : 507
▐ AGE : 23
▐ MOOD : Happy
▐ LOCATION : Avec Edwin

▐ ALL ABOUT YOU
▐ LINKS & RELATIONS:
▐ AGENDA:

MessageSujet: Re: La voiture du bonheur ♥ [Rp flashback - Edwin & Melissa]   Jeu 8 Juil - 13:57

Elle décela une chose assez étrange chez ce jeune homme. Il semblait... gêné. Non, sans blague, il semblait vouloir cacher quelque chose sur lui, comme s'il était gêné justement. Melissa ne manquait pas de se demander pourquoi, et pour le coup, elle n'en avait aucune idée. C'est vrai quoi, elle avait juste sourit... Peut être lui avait-elle fait peur. Oui, ça devait être ça. Elle décida d'ignorer cette réaction pour le moins étrange et porter son attention sur des choses plus utiles, comme sur ce qu'il allait faire par exemple. Il fallait qu'elle le regarde agir si elle voulait espérer savoir remplacer une roue un jour. Mais apparemment, le jeune homme, dont elle ignorait totalement le nom, semblait avoir d'autres projets. Elle sentait qu'il la regardait, et ça la stressait. A tel point que lorsqu'il s'approcha d'elle, elle sursauta légèrement. Il était carrément bizarre. Et sa pensée ne fit que se confirmer lorsqu'il attrapa sa veste pour la poser sur les épaules de Melissa. Pour le coup, elle ne s'y était pas du tout attendue. Mais bon, elle n'allait pas s'en plaindre, puisqu'elle avait attendu ce geste sans croire qu'il arriverait un jour. Ainsi, il avait vu qu'elle avait froid... pourtant elle avait essayé de le cacher. Mais bon, Melissa et le camouflage d'émotions, c'était pas toujours ça. Elle sourit à sa remarque, se renfermant encore sur elle même pour profiter de la chaleur que lui apportait la veste. Si sa petite amie voyait ça, elle était persuadée qu'elle péterait un câble. Elle avait déjà vue Chelsea en pleine crise de jalousie... c'était assez marrant de voir en tant que spectateur, mais le pauvre petit ami devait morfler lui. Melissa se demandait ce qu'il foutait avec elle, m'enfin.

Puis vint le moment des présentations. Edwin Evans... Oui, maintenant qu'il le disait, elle s'en souvenait. Elle entendait très souvent parler de lui. Enfin, seulement dans la phrase "Edwin s'est encore fait trompé par Chelsea ! Il doit vraiment l'aimer pour ne pas rompre avec tout ce qu'elle lui fait quand même". Phrase qui revenait plusieurs fois par mois, si bien qu'à la fin, Melissa et ses amies n'y prêtaient plus attention. Après tout, s'il se faisait piétiner, c'était son problème... Et elle n'y pouvait rien. Mais elle sortit vite de ses réflexions lorsqu'elle l'entendit prononcer son nom et son prénom. Alors là, il était carrément flippant. Elle leva la tête brusquement, les yeux écarquillés, les bras croisés sur sa poitrine pour ne pas perdre sa chaleur.

    «C'est exact... Comment tu sais ça ?» Lui demanda-elle cash.


Elle l'imaginait déjà en train de lui dire que tout un tas de rumeurs circulaient sur elle, toutes plus horribles les unes que les autres. Que tout le monde bavait dans son dos, alors qu'elle n'avait jamais rien fait, ni jamais rien dit à personne. Et elle l'imaginait en train de rire d'elle de toutes ses dents, se fichant bien de sa tête et allant raconter à tout ses amis, dès qu'ils se seraient quittés, qu'il avait aidé la pauvre cloche de Melissa qui était tombée en panne devant chez lui et qui l'avait abordé, comme si elle avait le moindre espoir de sortir avec. Histoire bien entendu refaite de façon à ce qu'elle soit la méchante et lui la victime. "Le coup de la panne, c'est bien connu." leur aurait-il dit. Oui, Melissa avait tendance à être un peu paranoïaque, mais admettez qu'elle avait de quoi : Elle était seule, en tête à tête dans la rue avec un des garçons les plus populaires du lycée. Elle aurait jamais du tomber en panne...

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
I can feel his breath
As he's sleeping next to me
Sharing pillows and cold feet
He can feel my heart;
Fell asleep to its beat
Under blankets and warm sheets
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Edwin C. Evans
    LooK at my Eyes ...


▐ JOINED : 04/08/2009
▐ MESSAGES : 515
▐ AGE : 27
▐ MOOD : Pouuuit ?

▐ ALL ABOUT YOU
▐ LINKS & RELATIONS:
▐ AGENDA:

MessageSujet: Re: La voiture du bonheur ♥ [Rp flashback - Edwin & Melissa]   Jeu 8 Juil - 19:52

      MELISSA«C'est exact... Comment tu sais ça ?»

    Ah. Oh. Merde. Euh. Alors là, il n'avait pas du tout réfléchit à cette éventualité. A vrai dire, il n'avait tellement réfléchit quand il avait dit ça... mais alors vraiment pas. C'était sortit tout ça. Comment il savait ça...? Et bien... "En fait, je suis totalement fou de toi. Je ne pense qu'à toi jour et nuit depuis que je t'ai vu au lycée. Tu ne me quittes plus. J'ai appris ton prénom, en, je l'avoue, t'espionnant. Voilà comment je te connais, je ne peux pas faire plus clair... Et sinon, tu penses quoi de la crise financière?" Non, ça ne le faisait décidément pas. Oui, bon, désolé, il avait pas été très futé sur ce coup. Il ne pouvait pas dire qu'il l'avait espionné, ni qu'il avait entendu son nom au détour d'un couloir... elle pourrait croire des choses et ça il ne voulait pas. Alors là, il était totalement coincé. Surtout que maintenant, il était plus rouge que jamais. Comment pouvait-il se sortir de ça? Surtout qu'elle n'avait pas tellement l'air de lui faire confiance... faut dire qu'ils ne se connaissaient pas. Peut-être qu'elle le prenait pour un snob, un gosse de riche qui a tout ce qu'il veut? C'est vrai qu'il était populaire. Mais il n'était pas dans le même genre que Chelsea & les autres. Non, c'était un garçon sérieux, gentil, agréable à vivre... intelligent surtout, tout le contraire de ses amis, de sa future ex-petite amie. D'ailleurs, qu'est-ce qu'il foutait avec eux? Il se posait sérieusement la question. Ne sachant toujours pas quoi répondre à cette question gênant, il se devait de contourner le sujet de façon subtile... ou pas. Car la subtilité et Edwin, ça faisait deux. Il n'était vraiment pas doué pour changer de sujet, vraiment pas. Mais laisser un gros blanc n'arrangeait pas les choses, vraiment pas.

      EDWIN« Bon, je vais peut-être m'y mettre moi... t'es pas prête de repartir sinon. » dit-il en essayant de sourire.

    En fait, au fond de lui, il espérait qu'elle repose la question, car, pour tout vous dires, il avait une idée en tête... . Quelle idée? Et bien, ce serait trop facile de le dire, non? Non mais non. Je vais la garder pour moi, ça vaut mieux va. En fait, tout dépendait de cette question désormais. Il ne savait pas trop si il avait bien fait d'éviter le sujet... ce n'était pas super de la laisser trainer comme ça. Mais bon. Tant qu'elle ne la reposerait pas, il ne pourrait pas faire ce qu'il avait en tête. En tout cas, une chose était sûre, cette soirée allait être vraiment... particulière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Melissa J. Wilson
The Girl Who Can't Stop To Love.


▐ JOINED : 07/08/2009
▐ MESSAGES : 507
▐ AGE : 23
▐ MOOD : Happy
▐ LOCATION : Avec Edwin

▐ ALL ABOUT YOU
▐ LINKS & RELATIONS:
▐ AGENDA:

MessageSujet: Re: La voiture du bonheur ♥ [Rp flashback - Edwin & Melissa]   Jeu 8 Juil - 22:54

Soit elle rêvait, soit il était réellement en train de rougir comme une tomate devant elle au moindre truc qu'elle disait. Elle ne comprenait pas tellement pourquoi il rougissait comme ça... mais bon, elle n'allait pas chercher. Puisque de toute façon, c'était la seule soirée qu'ils passeraient ensemble. C'est vrai quoi, qu'allait faire un garçon aussi... mignon et populaire, avec une fille aussi... pas mignonne (d'après elle hein) et si peu populaire ? Ils étaient opposés, et eux deux, ça ne collerait jamais car ils étaient trop différents. Triste destin n'est ce pas ? M'enfin bon, Melissa s'était habituée à voir les meilleur passer sous ses yeux. Non pas qu'elle était intéressée hein, quelle idée. Puisque de toute façon elle ne le connaissait pas intérieurement. Mais physiquement, il ne lui aurait pas déplu. Mais comme ça ne fait pas tout, elle préférait se dire, puisque de toute façon c'était une évidence, ils n'étaient pas compatibles et qu'il se foutrait de sa gueule si elle lui faisait des avances. Quant à l'idée que lui avait eut avec la veste, c'était juste pas pitié, elle en était sûre. Il voulait juste pas avoir une gelée sur la conscience, rien de plus. Et puis dès qu'il pourrait, il irait décrire la tête ébahie qu'elle avait eut lorsqu'il lui avait posé la veste sur les épaules. Non, franchement, il fallait qu'elle arrête de s'imaginer des trucs. Même si l'idée de se voir dans ses bras musclés là... Non ! Non, il fallait qu'elle arrête. Elle secoua la tête pour sortir de ses pensées malsaines et se concentra sur la magnifique manière qu'Edwin avait eut pour esquiver sa question. Allons bon, il pouvait très bien lui dire toutes les vacheries qu'il voulait, elle s'en fichait totalement hein. Elle s'y préparait déjà mentalement. En tout cas, elle afficha un grand sourire en le regardant droit dans les yeux, l'air de dire "Magnifique façon d'esquiver le truc, mais ça prends pas avec moi, désolée. Tu es foutu ! ".

    «Ca serait bête, il faut avouer.» dit-elle sans quitter ses yeux et sans lâcher son sourire.


Étrangement, elle avait beau avoir tout un tas de préjugés fondés sur lui, elle se sentait à l'aise et arrivait encore à "déconner" un peu. Peut être était-ce parce que de son côté, il était lui aussi amical. Quoiqu'il en soit, elle voulait savoir d'où il connaissait son prénom et son nom. Ils n'avaient aucun amis en commun ! Elle voulait savoir, même si ça devait la blesser jusqu'au plus profond d'elle même.


    «De toute façon, je ne compte pas partir avant de savoir d'où est ce que tu tiens mon prénom. On parle de moi dans ta bande, on se fou de moi, j'ai fais quelque chose qu'il fallait pas ? Dis moi, même si c'est blessant. » Dit-elle sans s'énerver.


Non, la curiosité commençait juste à la picoter sérieusement. Elle tenait à savoir. Mais son ton n'avait pas changé, elle était toujours aussi calme. Elle commençait juste à se sentir un peu plus à l'aise, même si ce n'était pas encore ça. Peut être était-ce parce qu'elle avait l'impression qu'Edwin aussi était stressé, et qu'elle voulait le mettre en confiance. Ce qui était assez difficile, car même si sa voix a elle ne tremblait pas et qu'elle ne rougissait pas, elle s'était déjà sentie mieux, et pas à cause du froid. Elle ne déplanta pas son regard des yeux bleus d'Edwin, mais cessa quand même de sourire, pour ne pas trop lui faire peur, vu comment il avait réagit la dernière fois qu'elle avait sourit.  

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
I can feel his breath
As he's sleeping next to me
Sharing pillows and cold feet
He can feel my heart;
Fell asleep to its beat
Under blankets and warm sheets
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Edwin C. Evans
    LooK at my Eyes ...


▐ JOINED : 04/08/2009
▐ MESSAGES : 515
▐ AGE : 27
▐ MOOD : Pouuuit ?

▐ ALL ABOUT YOU
▐ LINKS & RELATIONS:
▐ AGENDA:

MessageSujet: Re: La voiture du bonheur ♥ [Rp flashback - Edwin & Melissa]   Ven 9 Juil - 12:17

    Effectivement, ce serait bête si elle ne pouvait pas repartir... vraiment très bête. Ironie? Oui, un peu... A vrai dire, lui, ça ne l'aurait pas gêné tant que ça. Il faut l'avouer, c'était bien la première qu'il lui parlait, d'ailleurs, c'était la première fois qu'il passait autant de temps avec elle. A part la croiser quelques fois dans les couloirs... c'est le seul moment où il pouvait la voir... ne serait-ce qu'une seconde. Obsession? Oui, on pouvait le voir comme ça. Bon, il faut l'avouer, il était vraiment dingue d'elle... ça avait été immédiat. Une seconde avait suffit pour qu'il ne s'arrête plus de penser à elle. Une seconde pendant laquelle il l'avait regardé... . La plupart du temps, il évitait de regarder les autres filles, à cause de Chelsea mais là, ça avait été plus fort que lui. Et puis merde. Il en avait strictement rien à foutre de la sorcière blonde. Mon Dieu. Il n'était absolument pas discret. Il était rouge comme pas deux et même dans le noir on pouvait le voir... . Là, franchement, il n'avait plus qu'à se pendre. En fait, jamais il ne pourrait lui avouer qu'il était amoureux d'elle. Jamais. Pourquoi? Parce que Chelsea la détruirait, la déchiquetterait, la... bouh. C'était tellement horrible qu'il ne préférait même pas imaginer. Une chose était sûre, elle userait de ses influences de la fille la plus populaire du lycée pour faire plonger Melissa dans un enfer sans fin. Et ça, il ne voulait pas. Oh non, il la connaissait trop bien cette Chelsea pour laisser la fille dont il était amoureux, dans la merde. C'est pour ça qu'il s'abstiendrait. Déjà que si elle apprenait qu'il avait passé une partie de sa soirée avec une autre qu'elle... sachant qu'il ne répondait plus à ses appels. C'était la merde assurée. C'est pour ça qu'il devait se dépêcher. Et là, elle fit la chose qu'il attendait depuis quelques minutes maintenant, après un énorme blanc, après qu'Edwin ait pu imaginer les pires trucs qui pourraient arriver à la jeune si Chelsea apprenait qu'il était amoureux d'elle, elle parla.

      MELISSA« De toute façon, je ne compte pas partir avant de savoir d'où est ce que tu tiens mon prénom. On parle de moi dans ta bande, on se fou de moi, j'ai fais quelque chose qu'il fallait pas ? Dis moi, même si c'est blessant. » dit-elle le plus direct possible.

    Plus direct que ça, tu meurs. C'est bien ce qu'il pensait, elle avait qu'on ait parlé d'elle dans son groupe "d'amis" et donc, elle voulait s'assurer qu'elle n'avait rien fait de mal pour être connu des "snobs" à ce point. Car il faut l'avouer, les amis d'Edwin étaient tous des fils à papa... . Que pouvait-il répondre à ça? Je vous le demandes bien. Et bien sa réponse vint naturellement, mais vraiment naturellement.... .

      EDWIN « Je veux bien te le dire... seulement si tu acceptes un rendez-vous avec moi. » dit-il avec son plus beau sourire. Sourire sincère, bien entendu.

    Mon Dieu, qu'est-ce qui lui avait pris? Si elle refusait, il n'aurait plus qu'à se jeter d'un pont... .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Melissa J. Wilson
The Girl Who Can't Stop To Love.


▐ JOINED : 07/08/2009
▐ MESSAGES : 507
▐ AGE : 23
▐ MOOD : Happy
▐ LOCATION : Avec Edwin

▐ ALL ABOUT YOU
▐ LINKS & RELATIONS:
▐ AGENDA:

MessageSujet: Re: La voiture du bonheur ♥ [Rp flashback - Edwin & Melissa]   Ven 9 Juil - 17:42

Surprise... Ca pour une surprise, c'était réussit. Elle ne s'était pas tellement attendue à ce qu'il lui propose un rendez vous. Elle était... sur le cul. Oui, c'est ça, totalement sur le coup. Il était mignon, gentil, souriant, populaire, et il venait de lui proposer un rendez vous. Soit il se fichait bien de sa tête, soit il était pas dans son état normal. Elle optait plutôt pour le fait qu'il se fichait bien de sa tête, mais elle préférait de pas y penser tant que sa voiture ne serait pas réparée. Car fuir en courant n'était pas vraiment le truc préféré de Melissa. Seulement, il n'avait pas tellement l'air de se moquer d'elle... et cela l'inquiétait sérieusement. Elle se pinça la lèvre inférieure de surprise et détourna son regard, prise d'une petite vague de rougissement au niveau des joues. Elle laissa quelques secondes de blanc pour se remettre de ce qu'il venait de lui demander, et redressa la tête pour le regarder à nouveau, un léger sourire aux lèvres.

    «C'est pas beau le chantage...»dit-elle d'une voix qui se voulait le plus naturel possible.

A vrai dire, personne ne lui avait déjà réellement un rendez-vous. Bon, certes, ce n'était qu'un rendez vous, cela ne voulait rien dire et il se fichait peut être d'elle, mais tout de même. D'autres personnes lui avaient déjà proposé, mais c'était toujours des intellos qui étaient seulement intéressés par ses bonnes notes au lycée, et non pas pour ce qu'elle pouvait être à l'intérieur. Bien sûr que non, elle n'allait pas refuser une telle invitation, mais elle se sentait un peu mal à lise là.

    «...Mais j'accepte !» termina-t-elle finalement en souriant et en se redressant un peu histoire de cacher son mal-être.

Et voilà, elle venait d'accepter son premier rendez-vous, avec un garçon très mignon et qui, en plus, sentait bon. Non, elle ne l'avait pas sniffé hein, mais sa veste qu'il avait posé sur son épaule dégageait une odeur qui était franchement agréable à sentir. Mais elle avait calculé son coup : il ne pouvait pas capter qu'elle était en train de mémoriser son odeur depuis qu'il lui avait prêté la veste. Si ses amies savaient ce que Melissa était en train de faire, elles seraient tellement jalouses ! Toutes rêvaient de prendre la place de Chelsea pour être la petite amie de ce beau jeune homme aux yeux bleus. Mais c'était Melissa, celle qui n'avait rien demandé et rien rêvait qui se retrouvait avec lui ce soir, et à qui on venait de proposer un rendez vous. En tout cas, elle se sentait de mieux en mieux avec lui, bien que le stresse qu'il se fichait d'elle la coinçait un peu. Ça allait passer, elle l'espérait du moins.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
I can feel his breath
As he's sleeping next to me
Sharing pillows and cold feet
He can feel my heart;
Fell asleep to its beat
Under blankets and warm sheets
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Edwin C. Evans
    LooK at my Eyes ...


▐ JOINED : 04/08/2009
▐ MESSAGES : 515
▐ AGE : 27
▐ MOOD : Pouuuit ?

▐ ALL ABOUT YOU
▐ LINKS & RELATIONS:
▐ AGENDA:

MessageSujet: Re: La voiture du bonheur ♥ [Rp flashback - Edwin & Melissa]   Ven 9 Juil - 18:17

    Non, effectivement, le chantage, c'est pas beau et pourtant... . C'était le seul moyen qu'il avait trouvé pour avoir un rendez-vous avec elle. Enfin, lui demander... . Parce qu'elle n'avait pas encore accepté, d'ailleurs, il commençait SÉRIEUSEMENT à stresser. Non parce qu'on dirait pas comme ça mais il avait vraiment mais alors vraiment peur de se prendre un râteau... . Alors il stressait, dans son coin, il essayait de ne pas le montrer mais c'était un peu difficile. Et si elle refusait? Et si après, elle se vantait auprès de ses amies parce qu'elle avait foutu un vent à un des mecs les plus populaires du lycée? Ça, limite, c'était pas grave... . C'était le fait qu'elle lui foute un vent qu'il le gênait. Là, il commençait sérieusement à regretter sa demande. Si si. Déjà parce qu'il avait peur qu'elle lui foute un vent et deuxièmement parce qu'il avait peur que Chelsea l'apprenne et décide d'arracher les yeux de Melissa. Ouhlà. Trop tard, il ne pouvait plus reculer et puis, de toute façon, il était sûr que la jeune fille n'était pas du genre à se laisser piétiner par un pot de peinture. Enfin, il l'espérait... Arf, non, il regrettait vraiment pour le coup. Bon, si elle refusait, il pouvait toujours sauter d'un pont ou se pendre... oui, bonne idée. Voilà, c'est ce qu'il ferait si elle refusait.

      MELISSA« ...Mais j'accepte ! » lâche-t-elle subitement alors qu'il était entrain de penser à ce qu'il pourrait faire si elle refusait.

    Oh putain. Oh putain. Elle... elle avait accepté?! Finalement, on oublie la corde et le pont hein. Wouah. Alors là, il était complètement sur le cul. Il ne s'y attendait vraiment pas, tellement pas qu'il esquissa un sourire qu'il aurait voulu planquer... trop heureux pour ça. Bon, c'était pas tout mais il devait réparer cette fichue roue parce que ça faisait au moins trente minutes voir plus qu'ils étaient comme ça... . A minuits, ils seraient toujours là. Il n'allait rien répondre pour l'instant. Il ouvrit le coffre et prit le matériel nécessaire ainsi que la roue de secours et fit ce qu'il avait à faire (si on détaille, on est pas dans la merde...). Bon, il avait un peu les mains sales mais tant pis... il soupira et observa la jeune fille et s'approcha d'elle.

    • EDWIN« Demain, huit heures, je viens te chercher? » dit-il en rougissant légèrement, un graaaand sourire aux lèvres.

    Alors là, si ce n'était pas le plus beau jour de sa vie, ça s'en rapprochait... .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Melissa J. Wilson
The Girl Who Can't Stop To Love.


▐ JOINED : 07/08/2009
▐ MESSAGES : 507
▐ AGE : 23
▐ MOOD : Happy
▐ LOCATION : Avec Edwin

▐ ALL ABOUT YOU
▐ LINKS & RELATIONS:
▐ AGENDA:

MessageSujet: Re: La voiture du bonheur ♥ [Rp flashback - Edwin & Melissa]   Ven 9 Juil - 19:03

    Il souriait de toutes ses dents, et il ne semblait même pas se forcer. Plus les minutes passaient, plus elle commençait à ne plus douter du fait qu'il se fichait d'elle. Et si c'était vrai ... ? S'il ne se fichait pas vraiment de sa tête ? Non, il ne fallait pas qu'elle pense à cette agréable éventualité, elle allait tomber amoureuse sinon.Et elle ne devait SURTOUT pas, car Edwin était déjà pris par une peste populaire qui serait capable de lui arracher les cheveux si elle venait à apprendre qu'elle était amoureuse de lui. Non, elle devait refouler avant qu'il ne soit trop tard. Surtout que si elle le tombait, ça ne serait pas réciproque, et qu'elle souffrirait, et que voilà, elle n'avait pas envie de gâcher son adolescence pour une garçon qui la ferait souffrir. Mais son sourire était franchement à tomber. Surtout avec ses joues rougies là, et sa fossette là...Non, il fallait qu'elle arrête de le regarder. Elle détourna la tête de son visage et en profita pour cacher ses joues qui commençaient elles aussi à devenir rouges.

    Puis comme ça, soudain, il se dirigea vers le coffre, en sortit le matériel et commença à changer la roue. Elle regrettait de lui avoir dit où était le matériel maintenant, car il était en train d'opérer, et cela voulait dire qu'ils allaient bientôt se quitter... Seulement le problème, c'est qu'elle ne voulait pas tellement. Mais bon. Elle se plaça non loin de lui pour le regarder faire, et tenta de se retenir de le regarder. Elle n'y parvint pas tellement, mais elle aurait au moins essayé. Quand il se releva, elle vit l'heure des au revoir arriver, à son plus grand désespoir. Elle le regarda droit dans les yeux lui dire quand il comptait venir la chercher, l'air totalement perdue dans ses yeux, et acquiesça.


    «C'est parfait, mais... Tu sais ou j'habite aussi je suppose ?» dit-elle en lui souriant.

    Elle serra un peu plus la veste sur elle, histoire de bien s'imprégner de son odeur avant de devoir le laisser. Saleté de voiture, elle ne pouvait pas être totalement en panne ?! Non, il avait fallut qu'il y ait juste un pneu qui pète. Le moteur aurait pu explosé par exemple, comme ça il aurait du la raccompagner à pieds car il n'aurait pas résisté à son sourire d'ange.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
I can feel his breath
As he's sleeping next to me
Sharing pillows and cold feet
He can feel my heart;
Fell asleep to its beat
Under blankets and warm sheets
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Edwin C. Evans
    LooK at my Eyes ...


▐ JOINED : 04/08/2009
▐ MESSAGES : 515
▐ AGE : 27
▐ MOOD : Pouuuit ?

▐ ALL ABOUT YOU
▐ LINKS & RELATIONS:
▐ AGENDA:

MessageSujet: Re: La voiture du bonheur ♥ [Rp flashback - Edwin & Melissa]   Ven 9 Juil - 19:28

    Effectivement, il savait où elle habitait... NON! Il ne l'espionnait pas. Voyons, quelle idée. Bon d'accord, un peu quand même. Mais chut, c'est un secret, il ne faut pas le dire mais alors pas du tout. Bon sang, en sortant de sa chambre, il n'aurait jamais cru qu'il tomberait sur elle mais alors pas du tout. Le stress des révisions était retombé comme si il n'avait jamais existé. Et pourtant, il y a encore une heure, il était plus que présent. Il avait juste hâte d'être à demain... franchement, là, il avait encore du mal à s'en remettre. Mais non, c'était bien la réalité. Il continua de l'observer avec toujours le même sourire. Elle était tellement... mignonne, oui, voilà. Elle était vraiment mignonne. Il soupira et essaya de se concentrer. Il n'avait pas envie de partir mais alors vraiment pas... . Il aurait bien aimé ne pas remplacer cette fichue roue pour pouvoir la raccompagner mais non. Edwin était légèrement triste... En tout cas, il avait passé une bonne fin de soirée... dehors. Avec la fille dont il était amoureux. Pour une fois qu'il n'était pas avec Chelsea. Généralement, lorsqu'ils étaient ensemble, ça finissait généralement chez Edwin ou chez elle... enfin, je vais pas vous faire un dessin hein. Je pense que vous avez compris. A croire qu'elle ne sortait avec lui que pour ça... qui sait, c'était peut-être le cas. Que dire? Que faire? Là, franchement, il ne savait pas du tout mais alors vraiment pas. Et là, pour tout vous avouer, il n'était pas tellement calme... comment voulez-vous être serein quand vous avez la fille que vous aimez qui vient d'accepter un rendez-vous avec vous? Bah c'est strictement impossible et Edwin ne faisait pas exception. Il était anxieux mais heureux. Il n'espérait qu'une chose... que la soirée se passe bien. Et puis, son sourire... son visage, ses yeux... argh. Elle quoi. Non vraiment, elle était mignonne et elle ne le laissait pas indifférent mais vraiment pas. Il en était raide dingue et n'importe qui aurait pu s'en apercevoir. Il n'avait qu'une envie : crier sur tous les toits qu'il avait un rendez-vous avec Melissa. Mais bon, on allait éviter hein... . Bon, ça faisait quelques minutes qu'il n'avait rien répondu et qu'il se contentait de lui sourire bêtement, ce serait peut-être temps de réagir.

      EDWIN« Oui, je le sais. » dit-il toujours avec sourire adorable.

    Heureusement qu'il le savait... non, il ne l'avait pas suivi jusque chez elle... enfin... rhm. Finalement, vous vous passerez des détails. Mon Dieu, si Chelsea apprenait qu'il avait rendez-vous avec une autre fille qu'elle... de toute façon, il faisait ce qu'il voulait. C'était une sorte de vengeance pour tout ce qu'elle lui avait. Et puis, il ne la trompait pas. C'était juste un rendez-vous même si il espérait bien tout lui dire... Edwin & Chelsea, le couple le plus connu du lycée, allait bientôt sombrer dans le néant... Enfin libre, libéré d'un poids. C'est pas qu'elle était chiante mais un peu quand même... enfin, je dis ça, je dis rien. Il se rapprocha de Melissa, se pencha légèrement et l'embrasse sur la joue avant de s'écarter. Oui, il avait osé le faire. J'avoue, ça en choque plus d'un... . Moi le premier! Enfin bon, il l'avait fait, point final. Et il était prêt à recommencer. Le pire c'est qu'il souriait le plus sérieusement possible, les joues légèrement rosies... mais ça, ce n'était bien sûr qu'un détail.

      EDWIN« A demain alors... Melissa. »

    Il attendit une réponse, il n'allait pas se retourner et partir sans attendre, ça ne se faisait pas... . Et puis, il voulait voir sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Melissa J. Wilson
The Girl Who Can't Stop To Love.


▐ JOINED : 07/08/2009
▐ MESSAGES : 507
▐ AGE : 23
▐ MOOD : Happy
▐ LOCATION : Avec Edwin

▐ ALL ABOUT YOU
▐ LINKS & RELATIONS:
▐ AGENDA:

MessageSujet: Re: La voiture du bonheur ♥ [Rp flashback - Edwin & Melissa]   Ven 9 Juil - 19:53

    A croire qu'il avait passé son temps à l'espionner celui là. Il savait ou elle habitait, mais pourtant, elle ne l'avait jamais vu dans sa rue, ni nul part ailleurs. Elle ne le voyait qu'au lycée, et encore, puisqu'il était tout le temps fourré dans les bras de sa petite amie. D'ailleurs, elle se demandait vraiment s'il l'aimait, sa Chelsea. Parce que bon, il n'avait pas regardé son portable de la soirée comme le fait quelqu'un d'amoureux, et il se comportait de manière suspecte avec Melissa. Et son sourire... pifout, à en faire tomber la p'tite brunette dans les pommes mes amis. Elle ne croyait pas la soirée qu'elle était en train de passer. Et dire que si sa voiture n'était pas tombée en panne, elle ne porterait jamais sa veste, et elle ne serait pas en train de se perdre dans ses yeux bleus... Jamais elle ne vendrait sa voiture, croyez moi, elle l'aimait trop pour ça ! Un loong sourire s'étira sur ses lèvres et elle pencha la tête vers la droite, sans le quitter du regard.

    « Et je suppose que si je te demande comment tu sais ça, tu vas me répondre que tu me le diras à condition que j'accepte ton rendez-vous de demain soir... Ce qui ne serait pas tellement logique d'ailleurs, puisque je l'ai déjà accepté. » dit-elle en fronçant les sourcils.

    Elle n'eut pas tellement le temps de se poser de questions qu'il s'était déjà penché pour l'embrasser sur la joue. Sur la joue oui. La joue... Il n'aurait pas pu le faire à côté, il était déjà en couple avec sa Chelsea voyons. Elle se contenta de se pincer une nouvelle fois la lèvre inférieure, les joues rouges comme des tomates, sans cesser de le regarder. Lorsqu'il lui dit "A demain", ce fut un peu un coup de grâce. Elle ne voulait pas m'enfin bon, elle n'avait pas le choix. Elle rougit légèrement, toujours souriante.


    « Oui, à demain Mr Evans, lui dit-elle en souriant de plus belle. Et merci pour la voiture »

    Elle lui sourit une dernière fois, prenant une photo de son visage pour l'enregistrer dans sa tête, et se retourna pour montrer dans sa voiture. Mais alors qu'elle allait monter, elle se rendit compte qu'elle avait gardé sa veste. Elle l'ôta donc rapidement, et se tourna vers le jeune homme qui s'en allait déjà au loin.

    « Edwin ! » cria-t-elle dans la rue en courant vers lui, la veste dans la main.

    Elle ne voulait pas tellement lui rendre, mais le pauvre, il allait avoir froid en tee shirt. Et puis si ça se trouve, il n'avait pas osé lui demander de lui rendre, ne voulant pas qu'elle ait froid.


    «Tu as oublié ta veste. » lui dit-elle en la lui tendant lorsqu'elle fut arrivée à sa hauteur, le sourire accroché aux lèvres.

    Elle était contente de pouvoir gratter encore un peu de temps avec lui. Qu'est ce qu'elle ne ferait pas... En plus, elle avait du se forcer à lui tendre, car si cela n'avait tenu qu'à elle, elle l'aurait remise sur ses épaules pour la ramener chez elle et dormir avec sans jamais la lâcher, quitte à se faire tuer par Chelsea. Mais elle allait culpabiliser toute la nuit si elle faisait ça, alors elle devait lui rendre.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
I can feel his breath
As he's sleeping next to me
Sharing pillows and cold feet
He can feel my heart;
Fell asleep to its beat
Under blankets and warm sheets
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Edwin C. Evans
    LooK at my Eyes ...


▐ JOINED : 04/08/2009
▐ MESSAGES : 515
▐ AGE : 27
▐ MOOD : Pouuuit ?

▐ ALL ABOUT YOU
▐ LINKS & RELATIONS:
▐ AGENDA:

MessageSujet: Re: La voiture du bonheur ♥ [Rp flashback - Edwin & Melissa]   Ven 9 Juil - 20:31

    Décidément, il n'avait vraiment pas envie de partir et pourtant... c'était le cas, il s'était déjà éloigné de la jeune. Triste, content, surpris, tout ça à la fois. Non parce qu'il n'était pas super content de partir, ça le rendait triste. Il était content d'avoir passé une heure avec elle et il était agréablement surpris qu'elle ait accepté sa demande. M'enfin... de toute façon, il la voyait demain, non? Oui et re-oui! Bon sang, il n'avait qu'une envie, se retournait et aller la revoir... mais non, ça ferait vraiment trop louche. Déjà qu'il s'était grillé en lui demandant un rendez-vous et en rougissant toutes les deux secondes... mon Dieu, qu'il pouvait être bête parfois. Mais dans un sens, tant mieux non? Qui sait, un jour, il sortirait peut-être avec...? ... non, ça, c'était rêver éveillé. Il ne fallait pas trop en demander. Il se faisait du mal ç imaginer qu'un jour Edwin Evans sortirait avec Melissa Wilson. Bah, pourtant, ils iraient bien ensemble hein... . Bon, d'accord, j'arrête. Ça n'empêche que c'est vrai. Les mains dans les poches, il marchait en direction de chez lui pour pouvoir s'étaler sur son lit avec un sourire débile sur les lèvres. Il ne se serai pas arrêté de marcher si il n'avait pas entendu son prénom. Melissa l'avait appelé. Le jeune garçon se retourna instantanément alors que la jeune fille arrivait à sa hauteur, veste à la main. Ah oui, sa veste. A vrai dire, il n'y avait pas tellement pensé... en fait, il crevait littéralement de chaud donc sa veste ne lui servait strictement à rien mais ça, la jeune fille n'était pas censée le savoir.

      MELISSA« Tu as oublié ta veste. » dit-elle le sourire aux lèvres.

    Il esquissa un petit sourire. En fait, c'était un peu voulu... Il l'observa toujours en souriant et planta son regard dans le sien. Non, il n'en avait pas besoin, elle lui rendrait quand elle voudrait. Après tout, il n'allait pas mourir de froid... il était habitué à se trimballer en tee-shirt alors qu'il fait -10. Edwin n'est pas quelqu'un de frileux... et ça a bien des avantages. Comme de pouvoir prêter sa veste à la fille qu'on aime. C'était d'ailleurs la première fois qu'il faisait ça car il n'avait jamais prêté sa veste à qui que ce soit. Sa veste c'est sacré, on y touche pas! Et pourtant, il lui avait prêté. Peut-être parce qu'il l'aimait vraiment? ... oh oui, quelle preuve d'amour, prêter sa veste. Wouhou! Non mais oui, c'était une preuve d'amour, c'est vrai! Il se décida enfin à parler, parce que c'est pas qu'il y avait un blanc mais... presque. Il sourit de plus belle et continua de l'observer.

      EDWIN« Garde la va. Tu en as plus besoin que moi. Tu sais, le froid ne me fait pas peur et puis, je dois t'avouer que, il marqua une légère pause, je crève littéralement de chaud. Alors ne t'inquiète pas, tu me l'as rendra quand tu voudras. Ne me la rend pas si tu veux d'ailleurs. Tant que c'est toi qui l'a... » dit-il en continuant de sourire.

    Alors là, sa déclaration, c'était gros comme jenesaispasquoi. Finalement, après quelques secondes à l'observer, il se résigna et lui dit une nouvelle fois au revoir. Il l'embrassa sur la joue et l'observa.

      EDWIN « Ne me force pas à te dire au revoir une troisième fois, je n'y arriverais pas... c'est déjà dur la première fois. Il entendait bien sûr par là que le fait de la quitter lui était totalement impossible. A demain miss, huit heures. » dit-il en souriant.

    Soirée dont il se souviendrait toujours... .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Melissa J. Wilson
The Girl Who Can't Stop To Love.


▐ JOINED : 07/08/2009
▐ MESSAGES : 507
▐ AGE : 23
▐ MOOD : Happy
▐ LOCATION : Avec Edwin

▐ ALL ABOUT YOU
▐ LINKS & RELATIONS:
▐ AGENDA:

MessageSujet: Re: La voiture du bonheur ♥ [Rp flashback - Edwin & Melissa]   Ven 9 Juil - 21:08

    Elle rêvait éveillée, ce n'était possible. Il lui disait de garder, pour toujours d'ailleurs si elle voulait. Elle était réellement rouge comme une tomate, au point qu'elle commençait à avoir chaud intérieurement, même sérieusement chaud, et que sa tête la tournait légèrement. Mais rien de bien inhabituel en fait, c'était la réaction de Melissa lorsqu'elle était gênée. Elle sourit de toute ses dents, et se pinça encore une fois la lèvre inférieur pour se retenir de trop sourire et ainsi se trahir toute seule. Il ne fallait pas qu'il sache qu'elle était tombée sur le charme, sinon il annulerait à coup sûr le rendez-vous du lendemain et se ficherait bien de sa tête avec ses potes. Elle serra inconsciemment la veste contre elle, sans cesser de le regarder.

    « Tu crèves de chaud... Je crois que je vais pas chercher à comprendre tu vois. Mais merci beaucoup. » dit-elle en souriant de plus belle, toujours en se pinçant la lèvre pour cacher sa joie. Enfin, son bonheur plutôt.

    Mon Dieu, il fallait qu'elle arrête de sourire, il allait la prendre pour une fille bonne pour l'hopital psychiatrique. Elle était à présent totalement rouge, surtout après ce qu'il venait de lui dire. Limite il lui avouait qu'elle était la seule à qui il prêtait sa veste, lui, le grand Edwin Evans, petit ami de la fille la plus populaire et poursuivit par toutes les filles en chaleur du lycée. Elle ne comprenait vraiment pas ce qu'il se passait, mais elle devait arrêter de se poser des questions et vivre le moment présent. Oui, elle se l'était déjà dit, et elle avait déjà essayé, mais ça n'avait pas marché. Alors elle continuait d'essayer. Melissa et ses doutes de paranoïaque professionnelle, c'était indissociable

    Puis il l'embrassa à nouveau sur la joue. Sur la joue oui, encore sur la joue... et toujours sur la joue. Elle poussa un soupir pour se retenir de jubiler, et sourit, toujours sans cesser de se pincer la lèvre. Melissa et son pincement de lèvre, c'était systématique. Dès qu'elle est heureuse, hop, elle se pince la lèvre. Réflexe. Bon moyen pour savoir si elle est heureuse ou pas, mais encore faut il le savoir.


    « Demain huit heures oui. Passe une bonne nuit... » dit-elle en levant la main à la verticale pour lui faire un léger salut gêné.

    Ah, pour passer une bonne nuit.. de son côté, elle promettait d'être belle. Enfin si elle arrivait à trouver le sommeil, car elle allait être tracassée toute la nuit pour savoir quelle tenue mettre, comment elle allait se coiffer, quelles chaussures elle allait porter, comment elle allait se maquiller, ce qu'elle devrait mettre dans son sac, etc etc Vous savez, tous les tracas d'une fille en fait. Elle monta dans sa voiture en jetant un dernier coup d'oeil vers Edwin qui avait déjà repris son chemin, et partit à contrecœur chez elle, la veste sur les épaules.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
I can feel his breath
As he's sleeping next to me
Sharing pillows and cold feet
He can feel my heart;
Fell asleep to its beat
Under blankets and warm sheets
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La voiture du bonheur ♥ [Rp flashback - Edwin & Melissa]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La voiture du bonheur ♥ [Rp flashback - Edwin & Melissa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{ m i s e r y . b u s i n e s s } :: In A Perfect World :: Autres Endroits :: Los Angeles -