AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez  | 
 

 Tu sais que je t'aime? [FLASHBACK ~ PV. Melissa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message

avatar
Edwin C. Evans
    LooK at my Eyes ...


▐ JOINED : 04/08/2009
▐ MESSAGES : 515
▐ AGE : 27
▐ MOOD : Pouuuit ?

▐ ALL ABOUT YOU
▐ LINKS & RELATIONS:
▐ AGENDA:

MessageSujet: Tu sais que je t'aime? [FLASHBACK ~ PV. Melissa]   Ven 9 Juil - 21:32

    Aujourd'hui, ce n'était pas un jour comme les autres. Enfin si... mais pas la soirée. Edwin avait cherché, cherché et encore cherché à travailler mais rien à faire. Il avait beau essayer de comprendre, ça ne rentrait pas... il avait totalement la tête ailleurs. Ses pensées n'allaient que vers une personne, Melissa. Et dire qu'hier, il avait passé une heure avec elle. Une petite heure... c'était passé si vite. Non mais je vous assures, il n'avait pas vu le temps passé. Au départ, elle avait l'air un peu méfiante mais après... elle l'était moins, aller savoir pourquoi. C'était une fille, il ne fallait pas chercher à comprendre. Peut-être qu'elle avait remarqué que c'était un gentil garçon, gentil et sincère? Peut-être, qui sait. Allongé sur son lit, il regardait le plafond. 19h. Il était déjà prêt depuis environ une heure. Jean's, converses, chemise noire... bref, il avait la classe. La seule chose à laquelle il n'avait pas touché, c'était ses cheveux. Ah non, les cheveux, c'est sacré. Il faut dire que de toute façon, même si il avait cherché à les coiffer... ça aurait fini en un truc horrible. Ils étaient mieux au naturel. En bataille. Il regardait l'heure sans arrêt, à 19h30, il partirait. Alors qu'il s'apprêtait à faire les cent pas dans sa chambre, son portable sonna, machinalement, il répondit, en oubliant totalement que Chelsea l'harcelait. A peine avait-il décroché qu'un cri perçant lui déchira les tympans : "Edwiiiiiiiiiiiiiin!!" ; "Oui...?" ; "Tu me pardonnes hein, heinnn? On peut se voir ce soir, dit dit?" Merde. Coincé il était. Non, ils ne se verraient pas. Mais maintenant, il fallait trouver une excuse plausible. "Désolé, je dois travailler." ; "Tu peux bien faire une pause..." ; "Non, je suis désolé... c'est vraiment important pour moi, c'est mon avenir, tu comprends?" ; "Mouais... ok, bah, on se verra plus tard alors... Je t'appelle demain, je t'aime." ; "Oui, c'est ça, à demain..." Et il avait raccroché. Si après ça elle ne se doutait pas de quelque chose c'est qu'elle était conne... ah oui, elle l'était, oublie ce que je viens de dire. 19h30 arriva plus vite que prévu. Il décida à se lever, prit ses clefs et descendit les escaliers sous le regard de sa sœur et de ses parents qui n'osèrent pas poser de questions. Et finalement, au volant de sa voiture, il se dirigea vers chez Melissa... 20 minutes après, il était arrivé. Il était en avance. Il soupira et sortit de sa voiture, attendant vingt heures pour aller sonner, autant être à l'heure... être en avance ça fait vraiment trop pressé. Dans un sens, c'était le cas. Donc, sans attendre vingt heures, il sonna chez elle. Espérant qu'elle ne lui pose pas un lapin... .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Melissa J. Wilson
The Girl Who Can't Stop To Love.


▐ JOINED : 07/08/2009
▐ MESSAGES : 507
▐ AGE : 23
▐ MOOD : Happy
▐ LOCATION : Avec Edwin

▐ ALL ABOUT YOU
▐ LINKS & RELATIONS:
▐ AGENDA:

MessageSujet: Re: Tu sais que je t'aime? [FLASHBACK ~ PV. Melissa]   Ven 9 Juil - 22:07

    Le stress, le stress, mais quel stress. Melissa était une vrai puce tellement elle stressait. Elle avait l'impression de tout perdre, que tout allait de travers. Elle ne savait plus où donner de la tête ! Il était que 18h, mais elle avait déjà l'impression d'être totalement en retard. Ce qui la stressait le plus ? Elle avait cherché une tenue toute la nuit et toute la journée, mais elle n'avait rien trouvé. Elle hésitait entre plusieurs, et elle ne savait pas laquelle choisir. Sa sœur lui disait la rouge, et sa mère la jaune. Quant à son père, il lui disait qu'elle était parfaite en jean et tee shirt. Il n'avait jamais du avoir de rencart lui ! Elle décida, au bout d'une heure d'agitation, d'aller prendre sa douche. Ce serait toujours ça de fait ! Sortie, elle se sécha les cheveux, décidant de les laisser au naturel, c'est à dire avec de légères bouclettes anglaises, lissant juste la mèche qui tombait devant son œil gauche. Ensuite, elle fourra dans son sac à main quelques trucs qui remplissent systématiquement le sac des filles, et rangea un peu sa chambre, qui était devenu un gros bazar, surtout au niveau des fringues qui jonchaient le sol. Finalement, 19h30 sonna et elle prit les trois robes avec lesquelles elle hésitait, et elle étala sur son lit, côtes à côtes. Elle les observa longuement, stressée par le temps qui ne cessait de passer. Elle opta finalement pour la robe que lui avait conseillée sa sœur (Celle ci sans les gants). Elle l'enfila rapidement, l'ajusta bien et entreprit d'aller se maquiller rapidement, car il était déjà 19h40. Elle se mit un peu de fond de teint, mais sans que cela ne se voit, un coup crayon noir autour des yeux et un peu de mascara. Pour les chaussures, elle choisit ses ballerines noires assez abimées mais dans lesquelles elle était bien, et enfin, mit un petit gilet gris foncé en dessous de son manteau noir qu'elle prit soin de ne pas fermer pour laisser voir sa robe qui lui allait assez bien. Elle décida de se faire une queue de cheval sur le côté et qui tomberait sur son épaule gauche au moment ou la sonnette de la maison retentit, alors qu'il n'était que 19h50. Elle se dépêcha de se coiffer et de s'arranger avant que ses parents n'aient idée d'aller ouvrir, car ils n'étaient pas vraiment au courant que sa sortie du soir serait avec un jeune homme. Elle attrapa son sac à la volée, embarquant le sweat d'Edwin dedans même s'il ne rentrait pas entièrement, et dévala les escaliers pour aller vers la porte.

    « Je vais ouvriiiiir ! » cria-t-elle en descendant.

    Mais il était trop tard, sa mère avait déjà ouvert à sa place, laissant apercevoir Edwin qui se tenait dans le cadre de la porte. Melissa s'arrêta sec au pied des marches, et le fixa longuement, toujours autant heureuse que la veille. Ce qu'elle retenait, c'est qu'elle venait de se foutre la honte en courant comme une tarée dans les escaliers en criant alors qu'il l'avait sans doute remarquée. Elle tenta un sourire gêné et poussa légèrement sa mère, qui semblait vouloir discuter un peu avec lui. Elle embrassa sa mère sur la joue en lui souriant l'air de dire "C'est la soirée de ma vie, alors fout pas tout en l'air s'il te plait".


    « A ce soooir ! » cria-t-elle dans la maison avant de fermer brusquement la porte pour éviter les recommandations habituelles de son père concernant les sorties.

    Elle se tourna ensuite vers Edwin, toute souriante, le sac tenu pas les deux mains devant elle.


    « Je suis prête ! » dit-elle en souriant encore plus et en, comme d'habitude, se pinçant la lèvre inférieure.


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
I can feel his breath
As he's sleeping next to me
Sharing pillows and cold feet
He can feel my heart;
Fell asleep to its beat
Under blankets and warm sheets
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Edwin C. Evans
    LooK at my Eyes ...


▐ JOINED : 04/08/2009
▐ MESSAGES : 515
▐ AGE : 27
▐ MOOD : Pouuuit ?

▐ ALL ABOUT YOU
▐ LINKS & RELATIONS:
▐ AGENDA:

MessageSujet: 22h44 ~ Je t'aime ♥   Ven 9 Juil - 22:44

    Voilà deux-trois minutes qu'il attendait, les minutes paraissaient tellement longues.. finalement, on lui ouvrit. Il espérait que ce soir Melissa mais non... c'était sa mère. Déception. Il la salua poliment et attendit tranquillement jusqu'à ce qu'il entende un "Je vais ouvrir" qui devait sans doute venir de la jeune fille. Il ne put s'empêcher de retenir un sourire. Après ce "cri", lorsqu'il l'a vu enfin, elle paraissait surprise et gênée que sa mère ait ouvert en première... ou alors, elle paraissait gênée à cause du fait qu'elle ait limite couru pour ouvrir une porte qui était déjà ouverte. Quand il la vu, il esquissa un sourire ravi. Elle embrassa sa mère sur la joue et sortit en claquant la porte après un "bonsoir" général. Mon Dieu. En tout cas, elle était magnifique. Vraiment. Heureusement, il avait su retenir le sourire débile qui avait voulu s'afficher quand il l'avait vu. Elle se tourna vers lui et lui sourit avant de lui décréter qu'elle était prête... . Woh. Il avait un peu l'impression de faire tâche à côté d'elle. Ok, il avait la classe mais elle... elle était carrément magnifique. Hmpf. Il se retint de sourire encore plus bêtement et essaya d'arrêter de la regarder mais il n'y arrivera pas, c'était vraiment trop difficile... . Comment voulait détacher votre regard de la fille que vous aimez, alors qu'elle est plus belle que jamais? Je vois pas, je vois vraiment pas. Bon, il ne savait pas quoi dire, mais alors vraiment... . A vrai dire, il était légèrement gêné. Pfiout. Il soupira, ferma les yeux un instant puis les rouvrit pour plonger son regard dans le sien.

      EDWIN« Woh. Si j'avais su, je me serais mieux habillé. J'ai l'impression de faire tâche. dit-il en souriant. Tu es... vraiment magnifique. »

    Il était sincère, mais vraiment vraiment sincère. Elle était magnifique, n'importe qui aurait craqué, n'importe qui... Et bien là, c'était Edwin qui avait craqué. Totalement même. Il alla jusqu'à sa voiture et ouvrit la portière du côté passager, l'air de dire "Si mademoiselle veut bien se donner la peine." Melissa monta dans la voiture et lui se mit au volant. Il avait bien l'intention de passer une très bonne soirée. Tout d'abord, restaurant! Et pas n'importe lequel, un grand restaurant situé non loin d'ici. Edwin conduit donc jusqu'à ce fameux restaurant où il avait réussi à réserver la veille. Heureusement que ses parents étaient des habitués, sinon, il n'aurait jamais eu de table. Là, il pouvait remercier ses parents. Arrivé devant le restaurant, garçon arriva, prêt à aller garer la voiture sur le parking. Edwin descendit et se pressa pour aller ouvrir la portière de Melissa. Celle-ci descendit. Il claqua la portière et donna les clefs au jeune homme qui s'occupait de garer les voitures. Edwin sourit à Melissa et tendit son bras vers la jeune fille en signe d'invitation.

      EDWIN « Si Mademoiselle veut bien faire de moi son prince charmant pour la soirée, dit-il en souriant avant d'ajouter, ou pour toujours si elle le désire. »

    Il était sérieux, c'était ça le pire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Melissa J. Wilson
The Girl Who Can't Stop To Love.


▐ JOINED : 07/08/2009
▐ MESSAGES : 507
▐ AGE : 23
▐ MOOD : Happy
▐ LOCATION : Avec Edwin

▐ ALL ABOUT YOU
▐ LINKS & RELATIONS:
▐ AGENDA:

MessageSujet: Re: Tu sais que je t'aime? [FLASHBACK ~ PV. Melissa]   Ven 9 Juil - 23:27

    Lui tâche ? Il avait vu ça ou, dans ses rêves ? Il était bien loin de faire tâche. Il était classe. Simple, mais classe. Cette chemise lui allait bien en plus, enfin du moins elle trouvait. Non, vraiment, elle adorait comme il était habillé, et préférait cela à un costard avec la cravate tellement serrée que vous pourriez mourir étouffé. Il était parfait. Magnifiquement parfait. Avec ses cheveux en bataille et son sourire d'ange, il était à craquer. De son côté, elle avait l'impression d'en avoir un peu trop fait. Peut être qu'une simple robe aurait suffit, plutôt qu'une robe de soirée. Mais bon, visiblement, cela semblait lui plaire, alors elle ne le regretterait pas. En tout cas, il la stressait un peu à la regarder sans arrêt. Elle avait une trace de fond de teint ? Son crayon avait coulé ? Il y avait forcément quelque chose qui clochait pour qu'il ne cesse de la regarder comme ça. Elle vérifia ses vêtements, mais tout était en ordre. Tan-pis, elle verrait ça lorsqu'elle serait arrivée à destination. D'ailleurs, quelle était leur destination ? Elle avait vraiment hâte que cette soirée débute réellement. Elle rougit légèrement à son compliment.

    « Dis pas n'importe quoi, moi je te trouve parfait comme ça ! lui dit-elle en lui poussant un peu le bras. Mais... merci. » Continua-t-elle en baissant le regard pour cacher ses joues rouges.

    Elle monta dans la voiture en souriant suite au fait qu'il lui ouvrit la portière pour l'inviter à monter, et posa son sac sur ses genoux, tenant avec sa main une manche de la veste d'Edwin qui dépassait de son sac pour se rassurer un peu. Surtout qu'elle ne savait pas tellement quoi dire, ce qui avait plutôt tendance à la stresser. Elle regarda donc face à elle pendant tout le trajet, jetant parfois des coups d'œil à Edwin histoire d'en prendre plein la vue, discrètement bien entendu. Ils arrivèrent alors devant un restaurant... grandiose. Un truc ou le menu devait sans doute couter le triple de l'argent de poche qu'elle recevait toutes les semaines ! Elle n'eut pas le temps de se remettre de ses émotions qu'il lui ouvrit la portière. Elle sortit donc de la voiture en faisant gaffe de ne pas oublier son sac, et regarda le garçon aller garer la voiture. Edwin devait avoir les moyens pour l'emmener dans ce restaurant... Heureusement qu'elle avait prévu de l'argent, beaucoup d'argent ! Elle répondit à son invitation en passa son bras dans le sien, et proche de lui comme jamais elle ne l'avait été, bien entendu le rouge aux joues et le sourire aux lèvres.

    Son prince charmant pour la soirée ? Ah, si seulement ça pouvait être pour plus longtemps. Ah bah... il avait devancé ses pensées. Elle tenta de contenir la joie qui montait en elle et lui répondit par un sourire avec toutes les dents, les yeux plantés dans ses yeux bleus en guise de réponse. Elle préférait ne rien répondre de concret, de peur d'avoir mal compris ce qu'il venait de lui dire et de se ridiculiser royalement. Son sac dans la main gauche et son bras droit croisé avec celui d'Edwin, ils entrèrent dans le graand, immense et luxueux restaurant. Edwin donna son nom de réservation et ils furent dirigés vers une table pour deux en tête à tête, dans un coin du restaurant. Jamais Melissa n'était rentrée dans un endroit pareil, et elle avait l'impression d'y faire tâche. Elle redoutait de voir le menu tant ça devait être cher.


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
I can feel his breath
As he's sleeping next to me
Sharing pillows and cold feet
He can feel my heart;
Fell asleep to its beat
Under blankets and warm sheets
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Edwin C. Evans
    LooK at my Eyes ...


▐ JOINED : 04/08/2009
▐ MESSAGES : 515
▐ AGE : 27
▐ MOOD : Pouuuit ?

▐ ALL ABOUT YOU
▐ LINKS & RELATIONS:
▐ AGENDA:

MessageSujet: Re: Tu sais que je t'aime? [FLASHBACK ~ PV. Melissa]   Sam 10 Juil - 11:21

    Si il avait décidé de lui en mettre plein la vue, c'était sans doute réussi. Après tout, c'était l'un des grands restaurants de Los Angeles. Ok pour lui en mettre plein la vue mais pas trop... elle allait le croire snob. En fait, le fait d'avoir de l'argent (même si ce n'était pas le sien) ne l'avait pas rendu hypocrite, égoïste, prétentieux, comme tous ses autres amis. Bien au contraire, il avait le cœur sur la main, il était agréable... que foutait-il avec des amis dans ce genre? Erreur. Quand à Chelsea, c'était L'ERREUR de sa vie, mais vraiment. Et franchement, si elle ne se doutait pas de quelque chose lorsqu'il lui avait foutu un vent... . N'importe qui aurait pu comprendre qu'il en avait strictement rien à foutre sa tête. Alors qu'ils étaient finalement dirigés vers leur table, Edwin jetait un coup d'œil discret vers Melissa. Il aimait bien la regarder. Il l'aimait tout court d'ailleurs. Seulement, il avait un peu peur de tomber sur sa future ex-petite amie. Pourquoi? Parce qu'elle fréquentait souvent cet endroit, très souvent même. Ce n'est pas qu'il avait honte d'être avec Melissa mais comment dire... il avait surtout peur que Chelsea pique une crise de jalousie et décide de planter sa fourchette dans les yeux de Melissa. Ah non mais, croyez pas qu'elle est douce comme un agneau un! Loin de là. Elle serait capable d'engager un sniper pour tuer la jeune fille. ... j'ai une tête à plaisanter? Non, je ne plaisante, elle et la concurrence... on va dire qu'elle n'aime pas trop ça. De toute façon, il n'y avait AUCUNE concurrence étant donné qu'il n'aimait que Melissa et que la pouf elle passait à la trappe. Oui, il avait toujours été très sympa avec Chelsea. On va dire qu'à force... il en avait un peu de se faire tromper et il avait donc décidé de totalement l'oublier. Au départ, il n'avait pas réussi mais lorsqu'il avait vu Melissa... POUF! Plus de Chelsea, envolé la blonde! Et depuis ce jour, il n'y avait plus que Melissa. Depuis quelques mois, il n'y avait plus que Melissa, rien qu'elle. Le serveur tira la chaise de Melissa pour qu'elle puisse s'assoir et Edwin s'assit à son tour, en face de la jeune fille. Il l'observa en souriant. Finalement le serveur leur demanda de passer commande. Ils passèrent tous deux commande et le serveur repartit.

      EDWIN« Alors, tu veux savoir pourquoi je connais ton prénom, ton nom, ton adresse? » dit-il en l'interrogeant du regard.

    Seulement, il ne lui laissa pas le temps de répondre, un nuisible venait d'entrer. Il ravala sa salive et observa la jeune fille la suppliant du regard pour l'aider à trouver une solution. Godzilla était là, Chelsea arrive. Heureusement, elle ne les avait pas encore vu mais quelqu'un devait l'avoir mise au courant. Il s'enfonça un peu plus dans sa chaise et observa Melissa, inquiet. Il n'avait honte d'être avec elle mais quelque chose lui disait qu'il n'allait pas pouvoir manger ici finalement... Chelsea semblait chercher le serveur pour lui demandait si effectivement Edwin était là, accompagné. Vite, il fallait qu'ils sortent de là et au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Melissa J. Wilson
The Girl Who Can't Stop To Love.


▐ JOINED : 07/08/2009
▐ MESSAGES : 507
▐ AGE : 23
▐ MOOD : Happy
▐ LOCATION : Avec Edwin

▐ ALL ABOUT YOU
▐ LINKS & RELATIONS:
▐ AGENDA:

MessageSujet: Re: Tu sais que je t'aime? [FLASHBACK ~ PV. Melissa]   Sam 10 Juil - 12:00

    Elle finit par s'asseoir lorsque le serveur lui recula sa chaise, et une fois installée et son sac posé par terre, elle ôta son manteau et son gilet et les donna au serveur qui alla les mettre dans un vestiaire (Hm, c'est chic), car il fallait admettre que la pièce était chauffée juste comme il le fallait. Ils passèrent commande, et Melissa prit le plat le moins cher du restaurant, car vu les chiffres qui constituaient le prix, son porte monnaie allait se vider assez rapidement. Oui, elle s'était foutue dans la tête qu'elle payerait son repas, même si Edwin ne semblait pas avoir de problème d'argent de son côté et qu'il pouvait sans doute lui payer. Vous vous imaginez vous, vous faire payer un repas dans un des plus grand restaurant d'une ville connue mondialement ? Vous n'accepteriez jamais. Voilà pourquoi Melissa avait prévu le tir. Finalement, Edwin se décida à parler, alors qu'elle examinait la salle du regard. Elle planta alors son regard dans le sien en souriant. Mais elle n'eut pas tellement le temps de répondre, puisqu'Edwin semblait assez inquiet après avoir balayé la salle du regard. Melissa suivit son regard, même si elle du se retourner pour voir ou était le problème. Chelsea venait de débarquer. Mais si, vous savez, la pouf qui sert de petite amie à cet ange qu'était Edwin. Celle qui le trompait plusieurs fois par mois et qui le manipulait comme une garce. Ben elle venait de rentrer dans le restaurant, et vu son air, ce n'était pas pour manger. Elle semblait chercher un serveur, et vu le regard suppliant que lui lançait le jeune homme, ce n'était pas dans un but en leur faveur. Que pouvaient-ils bien faire ? Soient ils restaient ici et on avait le droit à une scène de ménage devant tout le monde, soit les deux tourtereaux prenaient la fuite par jenesaisoù et échappaient à l'orage. Edwin semblait préférer la deuxième solution, ce qui ne l'étonna pas tant que ça en fait. Elle jeta un coup d'œil à la salle, et remarqua que les cuisines se trouvaient juste en face d'eux... mais à l'autre bout de la salle. Seulement, l'entrée du restaurant se trouvait sur le chemin... ils pouvaient toujours contourner, mais ils resteraient dans le champ de vision de la Pouf. Bon, de toute façon, c'était ça ou rien apparemment, alors ils devraient se débrouiller comme ils pouvaient. Pourquoi Edwin était-il aussi grand ? S'il avait été plus petits, ils seraient peut être passés inaperçus. M'enfin, ses bras ne devaient qu'en être plus confortable, ahem. Melissa ne voyant pas d'autres issues que la cuisine, et interpella Edwin du regard.

    « Tu me suis et tu dis rien, d'acc' ? » dit-elle en chuchotant presque, mais en lui faisant comprendre du regard qu'il n'avait pas le choix.

    Elle attrapa son sac d'une main, et la main d'Edwin ne l'autre (ce qui ne manqua pas de la faire frissonner un peu au passage), cibla une dernière fois leur objectif et se leva, l'entrainant avec elle. Ils firent quelques pas debout, mais Chelsea semblait avoir trouvé un serveur et commençait déjà à le chercher dans la salle. Misère, ils allaient se faire capter s'ils restaient debout. Elle s'accroupit donc brusquement, entrainant Edwin qui était derrière elle, et marcha à quatre pattes à travers les tables, en faisait attention que sa robe de fasse pas ses siennes. Normalement, elle était suffisamment longue et faite pour ne pas remonter lors de ces moments là, mais on ne savait jamais. Son sac la gênait plus qu'autre chose, mais elle ne voulait pas le lâcher, vu ce qu'il y avait dedans. Ils marchèrent donc à quatre pattes à travers les gens outrés de voir deux jeunes se comporter ainsi dans un aussi grand restaurant. Melissa leur répondait par des grands sourires, ce qui avait le don de les énerver, mais elle adorait ça. Elle se redressait de temps en temps pour voir ou était Chelsea, puis finalement, elle se rendit compte que cette dernière se trouvait là ou ils étaient avant, et qu'elle était en train de criser parce qu'Edwin n'était pas à la table qu'on lui avait indiqué. Comment Melissa savait-elle tout ça ? Il suffisait de tendre les oreilles pour l'entendre crier sur le premier serveur qui passait. Elle n'avait pas lâché la main d'Edwin depuis le début pour être sûre de ne pas le perdre, et puis aussi pour en profiter un peu. Mais ca, il n'était pas censé s'en douter. Finalement, lorsqu'ils furent non loin de la cuisine, elle se releva, entrainant avec elle le jeune homme, remit bien sa robe et se dirigea d'un pas sûr vers la porte à double battant, l'air naturelle, comme si c'était normal de rentrer dans une cuisine de grand restaurant. Ahah. Elle ouvrit la porte discretement, et tomba nez à nez avec un serveur. Quelle excuse allait-elle bien pouvoir inventer... Elle jeta un coup d'oeil à Edwin en souriant, et puisque les parents de ce dernier semblaient être des habitués, si elle se souvenait bien comment on l'avait accueillit, elle décida d'en profiter un peu.

    «Votre supérieur nous a autorisé à passer par l'entrée de service, car, euh.. Mr Evans ici présent, dit-elle en désignant Edwin, est attendu à une grande soirée, et euh... sa limousine est garée en face de votre entrée de service car euh, il est en retard pour sa soirée et ne peut pas se permettre euh... d'attendre que.. que l'entrée se dégage, car si seulement vous pouviez imaginer le nombre de personnes qui attendent dehors avec leur voiture pour accéder au restaurant ! Je vous montrerais bien l'autorisation, mais euh, je ne peux pas, pas le temps. » dit-elle en écarquillant les yeux toutes les trente secondes.

    Elle profita du temps de compréhension du serveur pour marcher à toute vitesse à travers la cuisine et dans tous les sens, entrainant Edwin avec elle pour chercher la sortie. Elle se retrouva rapidement dans un cul de sac, et fit brusquement demi tour, ce qui fit qu'elle rentra dans Edwin, prenant un temps pour plonger son regard dans le sien, étonnée de le voir d'aussi près accidentellement. Elle serait bien restée comme ça si on ne les avait déjà pas remarqués. Elle se détacha donc elle aperçut la porte de l'entrée s'ouvrir. Elle courut vers cette porte qu'elle cherchait temps, et lorsqu'elle l'atteignit, elle l'ouvrit brusquement et sortit toujours en courant, car les cuisiniers de derrière commençaient sérieusement à s'agiter pour les arrêter. Ils n'étaient pas tous aussi naïfs que le serveur apparemment. Ils s'éloignèrent du restaurant, elle finalement Melissa s'arrêta et se tourna vers Edwin, lui tenant la main inconsciemment. Les cuisiniers semblaient avoir abandonnés leur poursuite, mais il en resterait des séquelles.

    « Désolée, mais je crois que mon inspiration et moi, on vient de ruiner ta réputation dans ce restaurant...» dit-elle en grimaçant, toute essoufflée et l'air désolée.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
I can feel his breath
As he's sleeping next to me
Sharing pillows and cold feet
He can feel my heart;
Fell asleep to its beat
Under blankets and warm sheets
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Edwin C. Evans
    LooK at my Eyes ...


▐ JOINED : 04/08/2009
▐ MESSAGES : 515
▐ AGE : 27
▐ MOOD : Pouuuit ?

▐ ALL ABOUT YOU
▐ LINKS & RELATIONS:
▐ AGENDA:

MessageSujet: Re: Tu sais que je t'aime? [FLASHBACK ~ PV. Melissa]   Sam 10 Juil - 12:58

    "Tu me suis et tu dis rien..." Elle était marrante. C'était plus facile à dire qu'à faire, il y a avait une furie qui les cherchaient désespérément. Toujours là où on ne l'attend pas celle-là. Finalement, la jeune fille attrapa son sac puis la main d'Edwin ce qui, le fit rougir. Mon Dieu, finalement, c'était bien qu'elle soit venue l'autre... au moins, il aurait pu avoir la main de Melissa dans la sienne pendant quelques minutes. Bon, comment échapper au monstre de maquillage? Ça, c'était une toute autre affaire. Qui avait craché le morceau? Pourtant, personne n'était au courant à part sa sœur et ses parents... Bingo. Elle avait du téléphoner et ses parents avaient du répondre qu'il était de sortir, forcément, elle avait du se douter qu'il n'était pas tout seul... et sachant que ce restaurant était l'un des préférés d'Edwin, elle avait foncé ici. Merde j'ai envie de dire. Pour une fois qu'il pouvait être tranquille... avec la fille qu'il aime en plus. Toujours quelqu'un pour déranger. Il restèrent debout pendant un moment, apparemment, l'objectif de la jeune fille devait être la cuisine. Mais comment arriver là-haut sans se faire remarquer? Surtout que Chelsea, d'après ce que venait de voir Edwin, venait de trouver un serveur et elle devait sans doute lui demander un complément d'information. Il avait un peu l'impression de commettre un crime et qu'il doit s'enfuir le plus vite possible pour éviter de se faire prendre par la police.... . Seulement, à un moment, il ne comprit pas comment ni pourquoi mais il tomba subitement accroupit. Melissa venait de l'entraîner alors qu'elle venait de s'accroupir, il est vrai que c'est plus discret. Edwin se retint plusieurs fois de rire en voyant la tête des gens qui venaient manger ici. Ils devaient sans doute se demander ce que faisait deux jeunes adolescent, à quatre pattes dans un restaurant à chercher une sortie. Courage, la cuisine n'était plus bien loin, encore quelques efforts... Leur objectif n'était plus trop loin. Le jeune garçon leva la tête en entendant un cri. Chelsea le retour. Elle était entrain de crier sur un serveur : "Vous m'aviez dit qu'il se trouvait ici, où est-il?!" Et sinon, elle ne pouvait pas se taire quelque fois? Ça ferait des vacances.... . Ils se redressèrent brusquement, enfin arrivés à leur destination. Melissa poussa la porte... seulement, un serveur se trouvait là. Le jeune homme les regardait, interloqué. Edwin cherchait une excuse mais la jeune fille avait été largement plus rapide que lui.

      MELISSA« Votre supérieur nous a autorisé à passer par l'entrée de service, car, euh.. Mr Evans ici présent, dit-elle en désignant Edwin, est attendu à une grande soirée, et euh... sa limousine est garée en face de votre entrée de service car euh, il est en retard pour sa soirée et ne peut pas se permettre euh... d'attendre que.. que l'entrée se dégage, car si seulement vous pouviez imaginer le nombre de personnes qui attendent dehors avec leur voiture pour accéder au restaurant ! Je vous montrerais bien l'autorisation, mais euh, je ne peux pas, pas le temps. » dit-elle alors qu'Edwin était sur le cul.

    Il n'était tellement sûr que ça allait marcher mais preuve que si, le serveur les laissa passer. Toujours mains dans la mains, ils cherchaient désespérément la sortie qui menait sur la rue. A un moment, ils arrivèrent dans un endroit où apparemment, il n'y avait aucune sortie. Melissa se retourna donc et se retrouva nez à nez avec Edwin. Celui-ci rougit. A vrai dire, il n'avait pas tellement prévu ça... .Il aurait bien aimé rester comme ça tout sa vie mais il commençait à y avoir de l'agitation dans la cuisine signe qu'il fallait s'en aller et très vite... . Ils s'écartèrent donc et trouvèrent enfin la sortie. Arrivé dans la rue, Edwin soupira.

      MELISSA
      « Désolée, mais je crois que mon inspiration et moi, on vient de ruiner ta réputation dans ce restaurant... » dit-elle l'air désolé.

    Il esquissa un petit sourire et plongea son regard dans la sien, prenant conscience qu'il avait toujours sa main dans la sienne, il la serra un peu.

      EDWIN« C'est pas grave... tant qu'on a échappé au dragon, dit-il en plaisantant, et puis, l'essentiel, c'est que je sois avec toi... » dit-il en souriant.

    A ce moment là, il l'aurait bien embrassé mais se prendre un vent, très peu pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Melissa J. Wilson
The Girl Who Can't Stop To Love.


▐ JOINED : 07/08/2009
▐ MESSAGES : 507
▐ AGE : 23
▐ MOOD : Happy
▐ LOCATION : Avec Edwin

▐ ALL ABOUT YOU
▐ LINKS & RELATIONS:
▐ AGENDA:

MessageSujet: Re: Tu sais que je t'aime? [FLASHBACK ~ PV. Melissa]   Sam 10 Juil - 13:11

    On aurait pu croire qu'ils étaient en couples, notre Edwin et notre Melissa. Ils était main dans la main, face à face, les yeux dans les yeux, affichant tous deux un grand sourire. Ils étaient chou, vraiment. En plus, Melissa avait les joues toutes rouges avec ce qu'il venait de lui dire. Soit il se fichait de sa tête, soit il était carrément en train de la draguer. Mais vu son air sérieux et que ce n'était pas la première fois qu'il faisait ce genre de remarque agréable, elle en déduisit qu'il était en train de la draguer. Elle n'en croyait pas vraiment ses oreilles d'ailleurs. Elle, Melissa Jennifer Wilson, la fille qui faisait partie des moins populaires du lycée, était en train de se faire draguer par Edwin Chris Evans, le garçon le plus populaire du lycée. Un peu un compte de fée en fait. Elle était la princesse, il était le prince, et ce dernier faisait la cour à sa jeune protégée. C'meugnon. Mais à vrai dire, elle ne savait pas trop quoi répondre à ça. En plus, même si elle avait eut une réponse, elle aurait été incapable de la sortir dans elle avait la gorge nouée par le stress. Elle ne devait pas gâcher sa chance de ce soir, sinon elle était fichue. Elle lui sourit une dernière fois avant de tourner la tête derrière elle. Ils étaient définitivement tranquilles. Elle reporta son regard sur Edwin et lui sourit à nouveau.

      « Il se passe quelque chose avec Chelsea pour que tu veuilles autant l'éviter ... ? Je comprendrais que tu veuilles pas me répondre hein, te sens pas obligé.» demanda-t-elle, curieuse de savoir ce qui prenait Edwin de fuir sa petite amie.


    Un léger vent commença à souffler. Il était bientôt 21h en même temps, et la nuit n'allait pas tarder à tomber. Melissa frissonna, et elle se rendit compte que son manteau et son gilet étaient restés... dans le restaurant. Et il était hors de question qu'ils y remettent les pieds, vu comment ils avaient eu du mal à en sortir ! Non, elle se contenterait d'appeler le restaurant le lendemain, et puis au pire, elle n'allait pas mourir sans son manteau hein. Néanmoins, elle avait un peu froid, maintenant qu'elle s'était remise de sa course. Elle regarda alors son sac et vit la veste d'Edwin en dépasser. Elle lâcha à contrecœur la main de son prince charmant et sortit la veste pour l'enfiler. Même si cela était loin d'être glamour, au moins, elle avait moins chaud. Puis cette veste lui appartenait, alors elle se fichait totalement du look qu'elle avait avec. Elle plongea son regard dans celui d'Edwin, hésitant à lui reprendre la main. Elle en avait envie, mais lui peut être pas, alors elle préféra ne rien lui imposer. Elle n'avait qu'une envie, c'était se jeter dans ses bras et l'embrasser. Mais s'il ne ressentait rien pour elle, elle allait non seulement le mettre mal à l'aise, mais aussi de mettre mal à l'aise et surtout jeter un vieux froid. Non, elle attendrait le moment venu. En attendant, elle se contenta de lui sourire.


      « Mon manteau et ma veste sont restés dans les vestiaires... »
      dit-elle en grimaçant une nouvelle fois, histoire de lui expliquer pourquoi elle avait mis sa veste.


    Elle était littéralement sous le charme d'Edwin. Il semblait parfait à ses yeux, et elle comprenait pourquoi Chelsea avait du mal à le lâcher. Sauf qu'au fond d'elle, elle espérait que leur couple allait se briser pour qu'elle puisse se mettre avec lui. Ils n'avaient passés que 3 heures ensemble, et pourtant, elle se sentait si bien avec lui. Elle ne cessait de le regarder en souriant, sans se rendre compte qu'elle devait passer pour une grosse folle psychopathe. C'était comme ça une Melissa en train de tomber amoureuse.



▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
I can feel his breath
As he's sleeping next to me
Sharing pillows and cold feet
He can feel my heart;
Fell asleep to its beat
Under blankets and warm sheets
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Edwin C. Evans
    LooK at my Eyes ...


▐ JOINED : 04/08/2009
▐ MESSAGES : 515
▐ AGE : 27
▐ MOOD : Pouuuit ?

▐ ALL ABOUT YOU
▐ LINKS & RELATIONS:
▐ AGENDA:

MessageSujet: Re: Tu sais que je t'aime? [FLASHBACK ~ PV. Melissa]   Dim 11 Juil - 12:38

      MELISSA« Il se passe quelque chose avec Chelsea pour que tu veuilles autant l'éviter ... ? Je comprendrais que tu veuilles pas me répondre hein, te sens pas obligé. » demanda-t-elle.

    Voilà, c'était la question à laquelle il devrait répondre... mais pas maintenant, non, tout à l'heure. Lui répondrait voudrait dire avouer ses sentiments et il n'allait pas le faire maintenant, enfin, bien que... c'était tentant. Non, non! Pas maintenant. Il inspira et l'observa. Celle là qu'elle lâcha sa main. Et merde, il était bien comme ça lui... . Tant pis j'ai envie de dire. A sa grande surprise, elle enfila sa veste. Melissa justifia cet acte en disant qu'elle avait oublié sa veste et son manteau dans les vestiaires... ah oui, effectivement. Ils n'avaient pas tellement eu le temps d'aller rechercher quoi que ce soit. Bah... Non, n'empêche, il regrettait qu'elle ait lâché sa main. Bon! L'avantage que Chelsea soit arrivé... car oui, il y en a un. Ils étaient seuls... avec l'estomac dans les talons mais ils étaient seuls. C'était l'avantage, le seul et l'unique avantage. En tout, la réputation d'Edwin avait beau être gâché dans ce restaurant, celle de Chelsea ne devait pas être en meilleur état après la gueulante qu'elle avait passé. Ce qui, dans un sens, le rassurait. Et puis tant pis pour sa "réputation", ce n'était pas le seul restaurant de Los Angeles. Seulement, voilà... . Impossible de réserver à cette heure-ci, il était bien trop tard. Il l'inviterait bien chez lui mais sa sœur devait être encore là... il savait que sa mère était en voyage maintenant, il était partie quelques temps après Edwin et son père... à une soirée de Poker. Mais sa sœur? Sans doute chez des amies. Bon, il pouvait toujours tenter... encore faudrait-il qu'elle accepte. Non parce que vous croyez franchement que le rendez-vous était terminé? Non, loin de là. Même pas du tout. Seulement, là, maintenant, il voulait tout lui avouer. Oui, dans cette rue, quel romantisme... . Il hésitait. Cependant, il lui reprit la main et plongea son regard dans le sien en souriant.

      EDWIN« Hm... j'essaie de la fuir parce que... parce que je ne l'aime plus. Pour tout dire, je suis amoureux d'une autre fille. Autre fille qui est beaucoup moins populaire qu'elle. D'ailleurs, je suis entrain de passer la soirée avec elle, je l'ai aidé à remplacer la roue de sa voiture hier soir... , il marqua une légère pause, il n'en revenait pas, il était entrain de tout lâcher. Et d'ailleurs, je connais son prénom, son nom et son adresse parce que je suis fou d'elle depuis quelques mois mais c'est à peine si elle m'adressait un seul regard... Et là, je suis entrain de lui déballer tous mes sentiments. Mais je vais simplifier les choses... Je t'aime. » dit-il en souriant, bien que légèrement rouge. Il n'avait qu'une envie : s'enfuir en courant.

    Elle allait faire quoi? Dire quoi? Se foutre de sa gueule peut-être?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Melissa J. Wilson
The Girl Who Can't Stop To Love.


▐ JOINED : 07/08/2009
▐ MESSAGES : 507
▐ AGE : 23
▐ MOOD : Happy
▐ LOCATION : Avec Edwin

▐ ALL ABOUT YOU
▐ LINKS & RELATIONS:
▐ AGENDA:

MessageSujet: Re: Tu sais que je t'aime? [FLASHBACK ~ PV. Melissa]   Dim 11 Juil - 14:20

    Oh. Mon. Dieu. Voilà les trois mots qui tournaient dans sa tête en boucle depuis qu'il avait terminé sa première phrase. Tout le long de ce qu'on pouvait appeler une déclaration, elle l'avait fixé dans les yeux comme lui même le faisait depuis qu'il lui avait prit sa main. Elle avait envie ... de pleurer. Oui oui, de pleurer. Non pas de tristesse, mais peut être de joie... ou alors d'émotion. Non parce que bon, elle avait passé une soirée entière a refouler les sentiments qui commençaient à naître en elle de peur qu'ils ne servent à rien d'autre qu'à la faire souffrir, et là... Là, la chose la plus inattendue de la soirée se produisait, rendant vains tout ses efforts. Elle l'écoutait parler, dégustant chaque mot comme si c'était le dernier qu'elle entendrait sortir de sa bouche. Elle aurait pu faire un malaise tellement elle était sur le cul. Mais bon, ça ferait assez tâche, alors elle tentait de se remettre de ses émotions histoire non seulement d'éviter le malaise, mais en plus de retrouver l'usage de ses cordes vocales qui étaient parties à l'autre bout de la ville. Cette fille là, dont il avait parlé, dont il avait dit qu'il était fou, qu'il était amoureux... C'était elle, Melissa Jennifer Wilson, la brunette qui se tenait face à lui et qui était tombée littéralement sous son charme. Celle qui portait sa veste, celle qui se perdait dans ses yeux bleus, celle qui croyait rêver tant elle était sur le cul. Lui, le garçon populaire, Edwin Chris Evans, venait de lui dire "Je t'aime", ces trois mots, trois syllabes et huit lettres, l'air parfaitement sérieux et sincère. Oh. Mon. Dieu. Pincez là, elle croit rêver. Elle resta là, à le regarder, sans sourire, avec un magnifique balai dans le c*l. Elle était tétanisée par la timidité, elle, la Melissa qui savait être une grande gueule. Que dire, que faire ? Elle ressentait des choses pour lui aussi, mais des choses nouvelles, qu'elle n'avait jamais ressenties à ce point auparavant, et qu'elle avait toujours eut peur de ressentir. Et s'il se foutait d'elle en réalité ? Non, il fallait qu'elle arrête de penser à ça, et qu'elle soit naïve au moins une fois dans sa vie. Au pire, elle se serait faite prendre pour une conne, mais alors ? Elle aurait passé une bonne soirée quand même. Sans lui lâcher la main, elle continuait de le fixer, les cordes vocales toujours en vacances. Les quelques secondes qui s'écoulaient depuis la fin de son "Je t'aime" semblaient être une éternité à Melissa, qui était vraiment coincée. Coincée dans tous les sens : Elle aurait bien voulut lui répondre "Je t'aime aussi", mais elle serait incapable d'articuler autant de mots face à lui, et surtout ces quatre mots. Elle commença soudain à rougir comme une tomate, et ouvrit la bouche avec de grands yeux, comme pour sortir quelque chose.

      «... Je.. euh... Je... » bafouilla-t-elle sans arriver à finir, bloquée par sa boule au ventre.


    Coincée, elle était coincée ! Il fallait qu'elle lui fasse comprendre que c'était réciproque, par quelque chose dont elle en aurait le cran. Ses joues étaient plus rouges que jamais, et elle se sentait mal de ne pas parvenir à lui répondre par des mots. Elle songea alors à une chose qu'elle devrait être en mesure de faire. Elle lâcha doucement sa main, s'approcha lentement de lui sans le quitter du regard, se mit sur la pointe des pieds et passa ses bras autour de sa nuque (à lui), blottissant sa tête dans son cou. Voilà sa réponse. Elle commença à se calmer, faisait défiler dans ta tête une nouvelle bande disant "Je t'aime aussi Edwin". Ses joues étaient toujours rouges, mais le fait de se sentir près, très près d'elle la rassurait, alors elle redressa la tête et approcha sa bouche de son oreille.


      « En fait, je t'aime aussi... » lui murmura-t-elle.

    Elle ne reblottit pas sa tête dans son cou, mais se remit sur la plante des pieds, les bras toujours autour de sa nuque, le regard planté dans celui d'Edwin, un léger sourire accroché aux lèvres.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
I can feel his breath
As he's sleeping next to me
Sharing pillows and cold feet
He can feel my heart;
Fell asleep to its beat
Under blankets and warm sheets
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Edwin C. Evans
    LooK at my Eyes ...


▐ JOINED : 04/08/2009
▐ MESSAGES : 515
▐ AGE : 27
▐ MOOD : Pouuuit ?

▐ ALL ABOUT YOU
▐ LINKS & RELATIONS:
▐ AGENDA:

MessageSujet: Re: Tu sais que je t'aime? [FLASHBACK ~ PV. Melissa]   Dim 11 Juil - 15:03

    "Boum". Voilà, ça, c'était le bruit que venait de faire son cœur quand elle lui avait dit "je t'aime". Pour tout dire, son cœur n'avait jamais battu aussi vite que maintenant. Et puis, il ne l'avait jamais eu aussi près de lui, mais alors jamais... finalement, le fait d'avoir continuer d'espérer qu'un jour, il aurait le courage de tout lui dire, avait payé... . Alors finalement, parfois, c'est bien d'espérer. Donc, ça voulait dire quoi? Qu'ils sortaient ensemble...? Mon Dieu, si Chelsea apprenait ça... c'était la fin de Melissa. Finalement, il aurait peut-être mieux valu qu'il s'abstienne. ... mais non. Il n'avait pas peur d'elle et de toute façon, elle n'avait pas à tenter quoi que ce soit, fille ou pas, il se vengerait. Bref, elle n'avait pas intérêt à approcher la fille qu'il aimait. Le pire, c'est qu'elle était capables des pires trucs possibles... elle serait même capable de se débarrasser de Melissa de façon radicale. Mais vraiment radicale. Meurtre presque. Ah non mais c'était une vraie psychopathe hein! Elle avait du en éliminer des prétendantes hein... . Non mais elle était vraiment dangereuse. Bon, elle ne tuerait pas Edwin, oh bah non. De toute façon, elle ne pourrait pas tuer elle même... elle se casserait un ongle ou elle se ferait mal. Ou elle se tuerait toute seule parce qu'elle aurait raté son coup. Conne un jour, conne toujours.

    Le jeune homme était toujours rouge mais quand je dis tout rouge, c'était tout rouge hein! En même temps, il avait les bras de la fille qu'il aimait autour de sa nuque, son regard dans le sien et elle venait de dire qu'elle l'aimait après que lui se soit déclaré... . Là, pour le coup, il ne se sentait pas super bien. Il était plutôt mal à l'aise en fait. Ça se trouve, elle se moquait de lui... non, il était sûr qu'elle n'était pas comme ça et son regard en disant bien trop long pour qu'elle ait pu lui mentir. Bon, et bien, on va imaginer qu'elle n'avait pas menti. D'ailleurs, il préférait ça plutôt qu'autre chose hein... . Elle était si proche de lui que... bouh, il en frissonnait. Et là, il fit le truc dont il avait envie depuis un certains nombre de temps. Il passa ses bras autour de sa taille et l'embrassa. Voilà, ça, c'était fait. En espérant qu'elle ne le rejette pas, ce serait bête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Melissa J. Wilson
The Girl Who Can't Stop To Love.


▐ JOINED : 07/08/2009
▐ MESSAGES : 507
▐ AGE : 23
▐ MOOD : Happy
▐ LOCATION : Avec Edwin

▐ ALL ABOUT YOU
▐ LINKS & RELATIONS:
▐ AGENDA:

MessageSujet: Re: Tu sais que je t'aime? [FLASHBACK ~ PV. Melissa]   Dim 11 Juil - 15:53

    Yatatah. Elle s'y était attendue sans vraiment s'y attendre à celle là. Bon, certes, elle avait UN PEU tout fait pour que ça arrive, mais elle avait crut qu'il ne réagirait pas. Alors là qu'il avait les bras passés autour de sa taille et qu'ils s'embrassaient, puisqu'elle avait répondu à son baiser, vous vous imaginez bien qu'elle était sur un nuage. Mon Dieu, si Chelsea les voyait, Melissa n'avait pu de tête. D'autres filles avaient déjà tenté d'embrasser ce beau jeune homme, mais bon nombre d'entre elles s'étaient retrouvées à l'infirmerie. En temps normal, si elle n'était jamais tombée en panne, cette idée ne lui aurait jamais traversée l'esprit. Mais vu les circonstances, et vu comment il s'était comporté avec elle la veille, cette idée lui avait trotté dans la tête toute la journée. Dire que ses amies donneraient n'importe quoi pour être à sa place, alors qu'elle n'avait rien demandé du tout. Le destin est... bien fait, oui. Elle ne tarda pas à approfondir le baiser et à se rapprocher un peu de lui, mais vraiment un peu. Elle avait beau s'être enlevé une partie du balai qu'elle avait dans le c*l, il en restait toujours un peu hein. C'était comme si le temps s'était arrêté. Ils étaient dans la rue, non loin du restaurant, les voitures défilaient et les gens faisaient de même, mais pourtant, c'était comme si rien ne pouvait les déranger. Melissa profitait du moment présent comme jamais elle n'en avait profité. Elle se sentait. bien, voire très bien même. Ils auraient pu rester ainsi pendant des heures entières que le monde n'aurait pas recommencé à tourner pour eux. De toute façon, des trois heures qu'ils avaient passés ensemble, le temps n'avait pas tourné. C'était Edwin et Melissa, Melissa et Edwin, et les autres... allez vous faire voir. Pifout. La description de ce que ressentait Melissa aurait encore pu être longue, si un nouvel élément perturbateur n'avait pas refait son apparition. Enfin nouveau, pas tellement puisqu'il s'agissait de Chelsea qui criait dans la rue "Edwiiiiiin ! ", la voix à moitié tremblante et énervée. Un peu comme si elle avait envie de pleurer, mais qu'elle faisait tout pour se retenir. Oh, on avait du lui dire qu'il était venu accompagné d'une jeune brune... Il valait mieux pour Melissa que la Pouf ne la voit pas. Non pas qu'elle avait peur, mais elle ne voulait pas gâcher sa soirée avec Edwin pour elle... elle préférait attendre que les règlements de comptes se déroulent un autre jour. Elle fut donc contrainte de mettre fin au baiser, ce qui fut assez dur m'enfin, et sans quitter les bras d'Edwin, elle se mit sur la pointe des pieds et se pencha un peu en avant pour voir ce qu'il se passait. Apparemment, le personnel du restaurant était en train de la mettre dehors; sans doute avait-elle péter un câble devant tout le monde, comme il lui arrivait de faire au lycée.

    « On fuit le dragon une nouvelle fois... ? » lui dit-elle en souriant, pas tellement motivée pour quitter ses bras.

    De son côté, Chelsea continuait à appeler Edwin, avec une voix de supplice. "Edwiiiin...". Elle était entrain de ruiner le peu de dignité qui lui restait...

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
I can feel his breath
As he's sleeping next to me
Sharing pillows and cold feet
He can feel my heart;
Fell asleep to its beat
Under blankets and warm sheets
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Edwin C. Evans
    LooK at my Eyes ...


▐ JOINED : 04/08/2009
▐ MESSAGES : 515
▐ AGE : 27
▐ MOOD : Pouuuit ?

▐ ALL ABOUT YOU
▐ LINKS & RELATIONS:
▐ AGENDA:

MessageSujet: Re: Tu sais que je t'aime? [FLASHBACK ~ PV. Melissa]   Dim 11 Juil - 16:21

    Il était bien. Ils étaient bien. Edwin était beaucoup mieux avec Melissa qu'avec Chelsea... tout était si... différent? Oui. Chelsea n'était pas tellement réputée sa douceur. Non, plutôt pour sa jalousie et sa paranoïa. Il faut dire qu'elle pétait souvent des câbles, elle en avait envoyé des filles à l'infirmerie... si si. Je peux vous assurez qu'elle pouvait faire mal avec ses talons et ses ongles hein. Déconne pas mais quand t'as des ongles de jesaispascombiendehauteur, bien aiguisé, enfoncé dans le bras, je peux t'assurer que t'as mal. Je ne te parle même pas des talons! Heureusement qu'aucun mec ne tourne autour d'Edwin, il l'aurait senti passé sinon... outch. J'ai mal pour lui. Bref, tout ça pour dire que la pouf de service n'était pas tellement douce... en fait, son but premier dès qu'elle voyait Edwin c'était de finir dans un lit, après, le reste, elle s'en foutait. Enfin, vous vous passerez des détails je pense, non? Melissa approfondit le baiser après avoir y répondu. Bon, ok, c'est bon, il rêvait, c'est ça? Caméra cachée? Non, même pas? .. tant mieux alors. L'avoir près de lui, contre lui, c'était sans doute la meilleure chose qui avait pu lui arriver dans toute sa vie. A vrai, tomber amoureux d'elle, c'était LA meilleure chose... . Alors qu'ils étaient parfaitement bien, Edwin entendit son prénom crisé d'une voix totalement hystérique. Argh, non, SURTOUT PAS elle. Bon, il n'avait plus qu'à se pendre. Si elle voyait ici, entrain d'embrasser une autre fille qu'elle... Melissa pouvait signer son arrêt de mort.

    Une solution et vite. Bientôt, Melissa finit par mettre fin au baiser. Dommage... . Enfin bon, c'était une question de vie ou de mort après tout. La jeune fille lui proposa de fuir à nouveau le dragon, très bonne idée. Et là, Edwin avait une petite idée, heureusement qu'il avait pris son portable en espérant que Chelsea ait le sien... question bête, elle l'avait toujours. Edwin prit la main de Melissa et la tira un peu en arrière pour éviter que Chelsea ne l'entende parler. Il sortit son portable et composa le numéro de Chelsea pour l'appeler.

      EDWIN« Allô Chelsea? ... oui, c'est Edwin. Qu'est-ce que tu fous? Je suis devant chez toi et ça répond pas, Edwin fit une légère pause, écoutant la réponse de la jeune fille, dans un restaurant? Moi? Non non. Bon, dépêche-toi, je t'attends... » dit-il avec un sourire aux lèvres et il raccrocha aussi sec.


    Il essaya d'observer Chelsea, plus rien. Elle avait du courir vers sa voiture. Ils avaient dix bonnes minutes pour fuir avant qu'elle ne se rende compte qu'il n'était pas du tout où il avait dit qu'il serait. Il prit la main de Melissa et il couru jusqu'à la voiture, entraînant la jeune fille. Il lui ouvrit la portière puis il se mit au volant. Trouver un endroit sûr : chez lui. Edwin ne perdit pas de temps, en dix minutes, il était chez lui, accompagné de Melissa. Il prit son temps pour se garer, descendit de la voiture et ouvrit de nouveau la portière de Melissa, la faisant descendre.

      EDWIN« C'est ici qu'on sera le plus tranquille, il n'y a plus personne à cette heure là et ils ne rentrent pas avant demain... » dit-il en lui souriant.

    Bon, ça, c'était fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Melissa J. Wilson
The Girl Who Can't Stop To Love.


▐ JOINED : 07/08/2009
▐ MESSAGES : 507
▐ AGE : 23
▐ MOOD : Happy
▐ LOCATION : Avec Edwin

▐ ALL ABOUT YOU
▐ LINKS & RELATIONS:
▐ AGENDA:

MessageSujet: Re: Tu sais que je t'aime? [FLASHBACK ~ PV. Melissa]   Dim 11 Juil - 18:43

    Melissa suivit le mouvement d'Edwin et le regarda prendre son portable sans réellement comprendre ce qu'il comptait faire. Mais lorsqu'il s'exécuta, elle trouva que c'était une très bonne idée pour s'en débarrasser. Pas bête son peut être nouveau petit ami. Elle le regarda en souriant lorsqu'il eut raccroché, mais n'eut pas tellement le temps de réagir, puisqu'il avait déjà repris sa main pour l'entrainer vers sa voiture. Il semblait connaitre Chelsea sur le bout des doigts en tout cas, puisqu'il avait entrainé Melissa comme s'ils avaient peu de temps avant que la Pouf ne revienne à la charge au restaurant. Elle s'installa côté passager, ne cessant de le regarder avec un grand sourire. Concentré, Edwin était encore plus craquant. Elle préféra néanmoins ne pas le fixer trop lorsqu'il conduisait, préférant éviter les accidents de voiture (Ahah). Mais c'était assez difficile, étant donné qu'elle n'avait qu'une envie, c'était d'être dans ses bras. Elle s'y sentait en sécurité, protégée... très bien en fait. Elle se demandait malgré tout ou il allait l'emmener pour qu'ils soient tranquilles. Elle songea d'abord au centre ville, mais se souvint de Chelsea et se dit qu'ils ne seraient pas mieux qu'au restaurant. Mais quelques minutes à peine après leur départ, elle reconnut la rue ou elle était tombée en panne, et accessoirement, là ou domiciliait Edwin. Ainsi, il comptait l'emmener chez lui ... ? Devant ses parents et sa sœur ... ? Plutôt étrange comme fin de soirée, mais tant qu'elle était avec lui, elle s'en fichait. Mais elle stressait tout de même un peu à l'idée de rencontrer des personnes. Edwin finit par se garer en face d'une grande... énorme maison. Elle qui pourtant n'était pas pauvre, elle se sentait modeste comparée à Edwin. Ce dernier descendit afin de lui ouvrir sa portière, et elle descendit, les yeux rivés sur la maison, puis sur Edwin lorsqu'il lui adressa la parole. Ainsi, sa famille n'était pas là... tant mieux, cela éviterait trop de stress inutile pour Melissa qui avait eut déjà pas mal d'émotions pour aujourd'hui.

    Melissa lui reprit sa main, n'aimant pas ne pas avoir de contact avec lui même si elle portait sa veste, et ils se dirigèrent vers l'entrée de la maison. Une fois à l'intérieur, Melissa resta clouée sur le palier tant c'était joli. La maison d'Edwin n'avait aucune ressemblance avec la sienne, et elle préférait largement celle de son peut être petit ami, puisque rien était officiel en fait, comme il était encore avec Chelsea. Ainsi, il vivait ici... wahou. Elle observait les moindres recoins de la maison, mais toujours sans bouger de là ou elle était. Elle mourrait aussi se retourner dans ses bras, mais ça, ce n'était pas tellement visible en fait. Surtout que pour rentrer, elle avait du lui lâcher la main, donc le seul contact qui lui restait c'était... sa veste. Qui allait finit par ne plus sentir Edwin à force de la porter, et surtout si elle dormait une nouvelle fois avec.

    « Mais Chelsea ne risque pas de se douter que tu es chez toi, quand elle verra que tu n'es ni chez elle, ni au restaurant ? » demanda-t-elle assez fort pour qu'il puisse l'entendre, inquiète de passer une bonne soirée.

    Elle entreprit de rejoindre Edwin qui était partit dans ce qui semblait être la cuisine, s'approcha de lui alors qu'il était de dos et passa ses bras autour de lui, l'enlaçant mais euh... dans le dos. Histoire de lui rappeler qu'elle était là et de lui faire comprendre qu'elle ne voulait pas le lâcher. Au même moment, le ventre de Melissa se mit à gazouiller assez bruyamment, laissant entendre que oui, elle avait faim, et que oui, c'était ce que certains appellerait un Ventre Sans Fond. Elle rougit légèrement, gênée que son ventre soit aussi malpoli, mais ne s'excusa pas, espérant qu'il n'ait absolument rien entendu.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
I can feel his breath
As he's sleeping next to me
Sharing pillows and cold feet
He can feel my heart;
Fell asleep to its beat
Under blankets and warm sheets
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Edwin C. Evans
    LooK at my Eyes ...


▐ JOINED : 04/08/2009
▐ MESSAGES : 515
▐ AGE : 27
▐ MOOD : Pouuuit ?

▐ ALL ABOUT YOU
▐ LINKS & RELATIONS:
▐ AGENDA:

MessageSujet: Re: Tu sais que je t'aime? [FLASHBACK ~ PV. Melissa]   Dim 11 Juil - 19:22

    Mon Dieu, qu'est-ce qu'elle pouvait être chiante Chelsea... c'est bon quoi. Après tout, elle le trompait trente fois par mois et lui, il devait se taire et ne rien dire. Et bien, c'était sa vengeance. Enfin, sa vengeance... lui, au moins, ce n'était pas fais exprès, il était tombé amoureux de Melissa mais il n'avait pas tellement prévu de 1) de tomber amoureux d'elle & de 2) de tout lui avouer ce soir. Si elle était pas contente, ça revenait au même, elle allait se faire foutre, point final. Enfin rentré, Edwin se dirigea vers la cuisine... bon, seul problème, il ne savait pas cuisiner. Oui bah hein, oh! On ne peut-être pas être parfait... merde hein. Lui, vous savez, la cuisine... . Ça ne le dérange pas tellement de ne pas se nourrir. Sachant que lorsque ses parents & sa sœur ne sont pas là, il ne mange pas. Donc en fait, il ne mangeait quasiment jamais... paix à son âme. Bon, il se débrouillait pour ne pas passer une semaine sans manger, non parce que, au bout d'une semaine... généralement, on clamse. Enfin bon, moi, je dis ça, je dis rien! Seulement, ce soir, il n'était pas seul et étant donnés que les deux amoureux n'avaient pas tellement eu le temps de manger... il fallait bien qu'il se démerde pour préparer un truc à manger, non? Lui, ça ne le dérangeait pas mais Melissa, si, un peu quand même... . La cuisine, combien de fois y avait-il mis les pieds? ... très peu de fois. On va dire que, contrairement à sa sœur, ce n'était pas sa pièce préférée, ce n'était pas son sanctuaire. Emma, dès qu'elle pouvait, elle y venait. Seulement, elle ne grossissait pas... Ça devait être de famille.

    Alors qu'il cherchait désespérément quelque chose à manger, ce n'est pas que ça manquait... mais il fallait un truc bon & facile à préparer, de préférence. Edwin réprima un bâillement, il faut dire qu'il avait eu du mal à trouver le sommeil cette nuit... Il regarda sa montre, 21h30. Bon, ils avaient encore le temps... il pensait déjà au fait qu'elle devrait partir. Non, il ne voulait pas mais alors pas du tout. Mais bon... . Alors qu'il cherchait, il sentit des bras autour de lui. Quelqu'un derrière lui. Et cette personne n'était autre que Melissa. Il était bien content de la sentir contre lui, il avait peur qu'elle ait prit la fuite... . Alors qu'il allait répondre à sa question de toute à l'heure, un bruit, bien que presque inaudible, vint l'interrompre. Oui, ok, il allait trouver de quoi faire à manger... Il fit en sorte qu'elle le lâche et il se retourna vers elle et plongea son regard dans le sien en lui prenant les mains.

      EDWIN« Il n'y a personne dans cette maison..., ça, c'était une manière de lui faire comprendre que même si Chelsea viendrait frapper à la porte, personne ne lui répondrait. Personne. Hm. Dis-moi, tu sais faire à manger parce que moi... » dit-il en souriant.

    Non, il n'était décidément pas doué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Melissa J. Wilson
The Girl Who Can't Stop To Love.


▐ JOINED : 07/08/2009
▐ MESSAGES : 507
▐ AGE : 23
▐ MOOD : Happy
▐ LOCATION : Avec Edwin

▐ ALL ABOUT YOU
▐ LINKS & RELATIONS:
▐ AGENDA:

MessageSujet: Re: Tu sais que je t'aime? [FLASHBACK ~ PV. Melissa]   Dim 11 Juil - 20:08

    Oups, captée. Saleté de ventre, pour quoi elle passait maintenant ? Bouhou. Elle le regarda en souriant en coin lorsqu'il répondit à sa question. Tant mieux alors, parce qu'elle n'avait pas vraiment envie d'être dérangée et décapitée ce soir, alors que tout était si parfait. Saleté de Pouf, encore une qu'on devrait exterminer.. ahem, pardon. Son sourire s'élargit lorsqu'il lui demanda si elle savait faire à manger. Étant donné que ses parents travaillaient souvent le soir, elle était bien obligée de savoir faire autre chose que des pizzas et des surgelés, sinon elle serait déjà morte de faim. Elle planta son regard dans celui d'Edwin, sans cesser de sourire.

      « Dans ce cas Monsieur, je m'occuperais personnellement du repas de ce soir... Allez oust, c'est une surprise ! » dit-elle en lui lâchant les mains.


    Bien entendu, elle n'avait pas eut envie d'en arriver là, mais elle n'avait pas tellement le choix si elle voulait cuisiner. Elle le fit pivoter sur lui même, et à l'aide de ses mains posées dans son dos, elle le poussa dans le salon ou elle le fit s'asseoir. Un peu comme s'il était un robot en fait. Elle lui alluma la TV ou elle mit le son bien fort pour pas qu'il ne l'entende, ôta la veste qu'elle posa sur le canapé, se pencha vers lui pour l'embrasser sur la joue... enfin un peu plus près des lèvres en fait.


      «Amuse toi bien... » lui dit-elle en souriant avant de retourner vers la cuisine en marchant à reculons pour ne pas le perdre de vue trop brusquement.


    Arrivée dans le couloir, elle attrapa son portable et composa le numéro d'un ami à elle qui travaillait dans une pizzeria délicieuse et qui pourrait lui livrer en moins de 15 minutes. Pendant que ça sonnait, elle retourna dans la cuisine, le plus loin possible de la porte pour ne pas qu'Edwin ne l'entende. De toute façon, elle entendait la TV de là ou elle était, alors il y avait peu de chances pour qu'il capte quelque chose.


      « Je vais pas pouvoir rester longtemps, fit-elle lorsqu'il eut décroché. J'aurais besoin de deux de tes meilleures pizzas que je serais susceptible d'aimer, et les plus belles aussi. Si tu pouvais me les livrer au domicile des Evans, tu sais, dans le quartier de vieux friqués (C'était un code, ils se comprenaient). Surtout, fait du plus vite que tu peux s'il te plait, et ne sonne surtout pas. Tu auras juste à te poster en face de la fenêtre de droite au rez de chaussé, et je te verrais. Je t'expliquerais quand on se verra ce qu'il se passe, d'accord ? » dit-elle en chuchotant.

      « Euh oui d'accord, pas de soucis, je t'apporte tout ça. Je serais là dans 15 minutes ma belle, t'inquiète pas. » lui répondit-il.

      « Merci beaucoup ! A tout d'suite. »
      dit-elle en raccrochant.


    Bon certes, Edwin verrait bien que ce n'était pas elle qui avait cuisiné les pizzas, mais qu'importe, ce n'était pas le but. Sans livre de cuisine, elle ne savait pas faire grand chose d'original, et elle ne préférait rien tenter au hasard. Elle sortit quelques casseroles pour faire un peu de bruit et lui faire croire qu'elle cuisinait, puis environ 10/15 minutes après, son ami arrivait à la fenêtre. Elle ouvrit une fenêtre, le salua, attrapa les pizzas, le paya et posa la marchandise sur un plan de travail après avoir refermé la fenêtre. Elle sortit deux assiettes y plaça les pizzas, posa les couverts dessus, et sortit de la cuisine avec les deux plats dans les mains.


      « Attention j'arriiive ! » cria-t-elle à l'attention d'Edwin.


    Elle posa les deux plats sur la table basse en souriant, et s'assit à côté de lui pour le regarder, l'air toute fière d'elle.

      « Choisit celle que tu veux ! » lui dit-elle en souriant de toutes ses dents.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
I can feel his breath
As he's sleeping next to me
Sharing pillows and cold feet
He can feel my heart;
Fell asleep to its beat
Under blankets and warm sheets
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Edwin C. Evans
    LooK at my Eyes ...


▐ JOINED : 04/08/2009
▐ MESSAGES : 515
▐ AGE : 27
▐ MOOD : Pouuuit ?

▐ ALL ABOUT YOU
▐ LINKS & RELATIONS:
▐ AGENDA:

MessageSujet: Re: Tu sais que je t'aime? [FLASHBACK ~ PV. Melissa]   Jeu 15 Juil - 18:46

    Clairement, il venait des e faire expulser de sa cuisine quand même... ah les filles quand ça s'y met... rhm. Enfin bon, d'accord, il allait la laisser... de toute façon, il n'avait pas tellement le choix je crois. Elle l'avait limite poussé dehors.

    Voilà comment Edwin s'était retrouvé devant la télé à regarder un truc totalement pourri. A vrai dire, il n'écoutait même pas... non, il pensait à... sa future petite-amie? Oui, effectivement... . Sa future petite amie ou sa petite amie? Question bien délicate qu'il ne manquerait pas de poser à l'occasion. Mon Dieu, combien de fois avait-il rêver de se retrouver avec elle? Tous les deux, rien que tous les deux sans personne d'autre. En tête à tête en fait... même si maintenant tout de suite, il était en tête à tête avec la télé. Combien de fois avait-il rêvé qu'un jour, ils s'embrasseraient...? Énormément de fois. Il avait toujours rêvé d'elle, depuis ce fameux jour... . Ce fameux jour. Le jour où il l'avait vu pour la première fois, au lycée, alors qu'il marchait dans le couloir avant sa bande d'"amis". Il avait la tête totalement dans les nuages mais il est vite redescendu lorsqu'il l'a vu. Si si. Un regard a suffit pour qu'il se retrouve à marcher à reculons pour la voir jusqu'au bout, jusqu'à ce qu'elle tourne pour entrer dans une salle de classe. Depuis ce jour, il avait voulu la revoir, il avait voulu lui parler. Lui prendre la main, l'enlacer, l'embrasser... lui parler. Rien à faire, il n'avait jamais trouvé un moment. Il faut dire qu'elle était toujours accompagnée... .

    Et maintenant, ils étaient dans la même maison. Ils s'étaient enfuis et là, elle faisait à manger pour eux, wouah. Edwin n'en avait pas demandé autant mais vraiment pas autant. Quelques fois, il captait un bruit de casserole, un truc pour faire la cuisine quoi... . Il bailla. Il entendit une voix à son attention, elle arrivait. Limite, il s'en foutait du repas. Tout ce qui l'intéressait, c'était elle. Deux plats dans la main, elle arrivait. Elle les posa sur la table passe puis elle s'assit à côté de lui en lui disant qu'il pouvait choisir celle qu'il voulait. Il regarda successivement les plats puis elle. Il esquissa un petit sourire et l'observa.

    • EDWIN« Et si mon choix ne se porte sur aucun des deux plats...? » dit-il, toujours en sourian
    t.

    Une idée derrière la tête, lui, jamais!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Melissa J. Wilson
The Girl Who Can't Stop To Love.


▐ JOINED : 07/08/2009
▐ MESSAGES : 507
▐ AGE : 23
▐ MOOD : Happy
▐ LOCATION : Avec Edwin

▐ ALL ABOUT YOU
▐ LINKS & RELATIONS:
▐ AGENDA:

MessageSujet: Re: Tu sais que je t'aime? [FLASHBACK ~ PV. Melissa]   Jeu 15 Juil - 19:14

    Soit il était aveugle et n'avait rien capté de ce qu'elle venait d'apporter, soit il n'avait pas relevé pour la laisser patauger dans sa fausse fierté personnelle. Quoiqu'il en soit, il ne porta que très peu d'attention au plat qu'elle s'était tant embêtée à cuisiner, reportant vite son regard sur elle en souriant. Il la regardait tout le temps, elle n'était pas habituée à ça. Non pas que cela la dérangeait, mais elle avait de plus en plus l'impression que quelque chose n'allait pas chez elle, comme quand ils s'étaient retrouvés devant la porte de chez elle pour aller au restaurant. Elle jeta un coup d'œil discret à son décolleté, dès fois que le problème vienne de là, mais non, il était parfaitement normal. Pas dans le sens qu'il était beau hein, non, mais dans le sens qu'il n'y avait rien de choquant et d'inhabituel à signaler. Elle regarda sa robe... Non, pas de trou, elle s'était pas remontée et pas coincée pour laisser dévoiler ses sous vêtements... Tout semblait ok côté corps. Bon alors, s'il y avait un problème, c'était au visage... seulement là, elle était coincée, elle ne pouvait pas vérifier. Bon, tanpis, si quelque chose le dérangeait, il n'avait qu'à lui dire et puis c'est tout. Le sourire qui s'était dessiné sur ses lèvres avant, pendant et après sa remarque lui fit peur. Elle fronça les sourcils, pas sûre de bien saisir ce qu'il tentait de lui faire comprendre dans ce sous entendu. Soit il voulait manger un bout de chaque pizza, soit... soit... soit il en avait totalement rien à foutre des pizzas et y'avait que Melissa qui l'intéressait. Elle ne cessait de le regarder, les sourcils toujours froncés, les deux possibilités tournant en boucle dans sa tête. Au risque de passer pour une nonne cruche, elle décida de dire quelque chose pour combler le blanc qui allait s'installer si elle ne se dépêchait pas de réagir.

    « ... Tu ne mangeras pas... ? » dit-elle en grimaçant innocemment.

    Mlle Je-me-tape-la-honte-toute-seule bonjouur ! Edwin devrait s'habituer, Melissa était très souvent out pour décrypter les sous entendus. Elle passa sa main derrière sa tête et se gratta légèrement, signe qu'elle était un peu larguée là. Elle roula les yeux avant de les planter dans ceux d'Edwin, toujours avec cette même expression de fille qui n'a rien compris de l'histoire. Elle était persuadée qu'il allait se rendre compte qu'elle n'était pas celle qu'il croyait et qu'il allait commencer à rire méchamment d'elle en la larguant, même si officiellement ils ne sortaient pas ensembles. Elle n'était pas ce genre de fille qu'était Chelsea, sûre d'elle et interprète de sous entendus. Melissa, c'était certes une fille souriante, mais avant tout sérieuse et qui, durant la période scolaire, passait peu de temps à sortir. Et lorsqu'elle sortait, ce n'était pas pour aller en soirée alcool-sexe. Seulement, Edwin avait évolué dans ce milieu, et elle était persuadée qu'il était de ce genre là, et quand il se rendrait compte qu'elle n'était pas une mini-Chelsea avec la fidélité en plus, il ne tarderait sans doute pas à se débarrasser d'elle. Cette pensée lui faisait peur à vrai dire, mais elle n'arrivait pas à s'en débarrasser.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
I can feel his breath
As he's sleeping next to me
Sharing pillows and cold feet
He can feel my heart;
Fell asleep to its beat
Under blankets and warm sheets
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Edwin C. Evans
    LooK at my Eyes ...


▐ JOINED : 04/08/2009
▐ MESSAGES : 515
▐ AGE : 27
▐ MOOD : Pouuuit ?

▐ ALL ABOUT YOU
▐ LINKS & RELATIONS:
▐ AGENDA:

MessageSujet: Re: Tu sais que je t'aime? [FLASHBACK ~ PV. Melissa]   Jeu 15 Juil - 19:37

    Bon, alors là, si vous voulez mon avis... elle n'avait pas du comprendre. Enfin, ce n'était pas du tout... déplacé ce qu'il avait dire, pas du tout même. L'idée qu'il avait derrière la tête était loin d'être celle que certaines personne avec un esprit mal placé peuvent s'imaginer. N'est-ce pas...? En tout cas, Melissa avait l'air de ne pas tout saisir. Elle avait l'air totalement largué. Non, après ce qu'elle venait de dire, ça prouvait qu'elle n'avait pas du tout saisis. Il ne put s'empêcher de sourire à sa remarquer. Bien sûr que si qu'il allait manger, rhô. Même si ça se voyait franchement que ce n'était pas elle qui les avait fait... non, il ne doutait pas de ses talents de cuisinière mais franchement... Il fallait être con pour ne pas s'en apercevoir. Ok, Edwin était con mais pas à ce point, bien que, on pouvait vraiment se poser la question quelque fois... Bon, maintenant, la question, c'était comment répondre à Melissa, enfin, comment lui faire comprendre ce qu'il voulait dire par là? C'était la question du jour, proposée par Edwin Chris Evans. A vous les studios. Non, bon, ok. Le pire, c'est que là, il y avait vraiment un gros blanc pas très agréable... .

    Tout ça par sa faute en plus, quelle idée de dire ça aussi. Non mais c'était vraiment trop tentant de dire ça comme ça. Le pire, ce qu'il le perturbait, c'était le regard qu'elle lui lançait. Alors là, elle devait vraiment s'imaginer un truc pas très... enfin voilà. Elle s'imaginait quoi au juste? Qu'Edwin couchait avec n'importe qui? Enfin, elle n'était pas n'importe qui mais comment dire... il ne couchait pas avec quelqu'un, comme ça, surtout au premier rendez-vous. Et bien non, il n'était pas comme ça notre petit Edwin, loin de là! Au contraire, c'était un garçon gentil, attentionné, doux et romantique. Pas un mec qui saute sur tout ce qui bouge parce qu'il a pas couché avec une fille depuis une semaine. Mais ça, comment lui faire comprendre qu'il n'était pas de ce genre là? Comment lui faire comprendre que c'est pas parce qu'il était sortit avec Chelsea et qu'il couchait toutes les semaines avec qu'il ferait forcément la même chose... déjà, avec la blonde, c'est euh... difficile. Non parce que, dès qu'elle le voie, limite, elle ne pense qu'à une chose : coucher avec. Il faut dire que... dans une toute leur histoire, ils avaient eu, quoi... deux rendez-vous. Le reste c'était... voilà, on va pas vous faire de dessin. Et franchement, cette vie là, il s'en serait largement passé.

    Mais maintenant, il allait tout faire pour que cette vie ne revienne plus. Comment? Sortir officiellement avec Melissa. Que tout le monde le sache, il en avait strictement rien. En plus, les vacances allaient bientôt s'achever et à la rentrée, il allait montrer à tout le monde que Melissa était prise et que celui qui la regarderait d'un peu trop près, aurait le droit un coup de boule venant de la part de son petit ami. Après quelques minutes de blanc, il prit enfin la parole.

      EDWIN « Bien sûr que si, je vais manger. dit-il tout en gardant son sourire. Seulement, avant, je voudrais te dire un truc. Il lui prit la main et marqua un léger temps de pause avant de reprendre la parole. Je t'aime, d'accord? Et... on peut dire qu'on sort ensemble, non? Enfin, je sais pas... comme tu veux. Après... peut-être que tu m'aimes pas assez pour considérer le fait qu'on puisse être ensemble ce qui est tout à... » Il s'interrompit, on ne lui laissa pas le tellement temps de continuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Melissa J. Wilson
The Girl Who Can't Stop To Love.


▐ JOINED : 07/08/2009
▐ MESSAGES : 507
▐ AGE : 23
▐ MOOD : Happy
▐ LOCATION : Avec Edwin

▐ ALL ABOUT YOU
▐ LINKS & RELATIONS:
▐ AGENDA:

MessageSujet: Re: Tu sais que je t'aime? [FLASHBACK ~ PV. Melissa]   Jeu 15 Juil - 20:44

    Ah, ouf, il allait manger. Nan parce que bon, cela l'aurait un peu embêté de dépenser 30 euros dans deux pizzas de luxe et d'avoir monté tout ce stratagème pour... rien. Mais bon, s'il allait manger, tant mieux, elle n'aurait pas fait tout ça pour rien ! Et pi elle pourrait satisfaire une de ces envies envahissantes qui vous gâchent les moments romantiques en vous rappelant qu'elles existent. Melissa se laissa prendre la main sans broncher et sans le quitter des yeux. Il voulait lui dire un truc... Ahah. Elle s'attendait au pire... comme au meilleur en fait. Soit il la larguait, soit... soit elle ne savait pas, mais c'était du positif. Elle avala difficilement sa salive lorsqu'il lui dit qu'il l'aimait. A vrai dire, on ne lui avait jamais vraiment dit ça... enfin si, une fois, et c'était Edwin lui même une demi-heure auparavant. Alors bon, ces trois petits mots lui faisaient toujours de l'effet... et la faisaient toujours rougir comme une tomate. Elle l'écouta s'emporter dans ses explications, mais sans plus, puisque elle, elle s'était arrêtée au "on sort ensemble" posé sur forme de question. Oui, oui, bien sûr que oui qu'elle voulait sortir avec lui, comment pouvait-il penser le contraire ? Elle l'aimait suffisamment, beaucoup suffisamment pour accepter cette proposition, et franchement, il croyait qu'elle était du genre à embrasser sans aimer ? Melissa, cette fille tant attachée aux valeurs de l'amour ? C'était mal la connaitre... Bon, en même temps, ils ne se parlaient que depuis la veille au soir. Mais quand même. Elle ne cessait de le regarder en souriant creuser un trou dans le sol pour tenter de s'y enterrer. Il était tellement adorable qu'elle l'aurait bien regardé encore un petit bout de temps, mais elle ne voulait pas le laisser mijoter, et surtout, elle ne voulait pas le laisser creuser et s'imaginer qu'elle était en train de réfléchir à quoi répondre, alors que sa réponse était toute prête dans sa tête. Elle décida donc de le couper dans son élan... Comment ? Tout d'abord, elle se rapprocha de lui en s'asseyant sur une de ses jambes. Puis, elle frôla les lèvres d'Edwin avec l'index de sa main libre, pour lui faire comprendre que maintenant, il était temps qu'il se taise car elle avait son mot à dire dans l'histoire. Deux secondes à peine s'écoulèrent et elle était déjà penchée sur lui, la main de son index posée sur son épaule, son nez touchant presque celui d'Edwin, alors que pourtant, elle n'était pas Pinocchio.

      « Dis pas n'importe quoi, idiot. Je t'aime bien assez pour ça... »

    Il n'aurait pas eut le dire "ouf" s'il avait voulu le dire, car elle était déjà en train de l'embrasser tendrement, un peu comme si c'était leur... deuxième et dernier baiser. Pour le coup, son ventre n'avait rien à dire, puis de toute façon il semblait avoir mit sa faim et ses bruits de côtés. Tant mieux, parce que pour le moment, elle comptait profiter de ce moment à fond, et elle ne voulait pas être dérangée. Elle espérait que tout cela allait être suffisant pour qu'Edwin se mette dans le crâne que oui, elle voulait réellement sortir avec lui. Enfin, ce qu'elle espérait surtout, c'est qu'il n'allait pas lui mettre de vent en la rejetant, par exemple, par terre. Elle avait eut littéralement le coup de foudre pour le prince charmant Evans, et elle ne voulait pas que ce conte de fée qui avait débuté la veille s'arrête maintenant... enfin, qu'il s'arrête tout court d'ailleurs. Elle espérait aussi qu'il ne se fichait pas d'elle, et que ses "Je t'aime" étaient sincères. Car les siens l'étaient.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
I can feel his breath
As he's sleeping next to me
Sharing pillows and cold feet
He can feel my heart;
Fell asleep to its beat
Under blankets and warm sheets
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Edwin C. Evans
    LooK at my Eyes ...


▐ JOINED : 04/08/2009
▐ MESSAGES : 515
▐ AGE : 27
▐ MOOD : Pouuuit ?

▐ ALL ABOUT YOU
▐ LINKS & RELATIONS:
▐ AGENDA:

MessageSujet: Re: Tu sais que je t'aime? [FLASHBACK ~ PV. Melissa]   Mar 26 Oct - 13:58

    Alors ils sortaient ensembles ? C'est ce qu'il devrait comprendre par là ? Oui, Edwin était un peu long à la détente, allez savoir pourquoi. C'est juste que ça lui semblait trop beau pour être vrai. Et puis, quand elle l'embrassa... BOUM. Explosion. Même le big bang n'aurait pas fait mieux. Son coeur venait d'exploser mais de joie. Voilà des mois qu'il était amoureux de lui. Il rêvait, chaque nuit, qu'il sortait avec elle... La première fois qu'il l'avait vu? Le coup de foudre. Elle ne l'avait pas vu mais lui, depuis ce jour, il ne faisait que la voir... dans ses pensées, dans ses rêves, parfois même dans des cauchemars. Le sujet? Qu'elle lui foutait le plus beau râteau de l'univers ! Mais au final, non, ce n'était pas un râteau, loin de là... Ils étaient entrain de s'embrasser. Non, pas le même baiser que tout à l'heure, c'était plus... profond, plus poussé... remplit de sentiments. Oui, l'autre avait été remplit de sentiments aussi mais là, c'était encore mieux ! Plus intense on va dire. Edwin n'avait jamais été aussi heureux, jamais. Là, c'était vraiment magique. Et il ne voulait absolument pas que ce moment s'arrête, non, jamais. D'ailleurs, il en profita pour approfondir le baiser, histoire de lui faire comprendre qu'il n'avait aucune envie que ça s'arrête. Bon, certes, à un moment, ils allaient devoir se séparer, histoire de respirer quoi mais pas maintenant... genre quand ils seraient au bord de mourir étouffé ! Oui, non, ok, mauvaise idée. A contrecœur, il mit fin au baiser mais ne s'écarta, laissant ses lèvres à quelques millimètres des siennes, on sait jamais, ça peut toujours servir... Il se rapprocha d'elle pour se coller contre elle, non, décidément, il se devait d'avoir un contact avec elle, c'était pire que la torture sinon. Oui vraiment pire, largement pire... brr. Finalement, il approcha sa bouche de son oreille et lui murmura un "je t'aime". Sa voix était vraiment sincère. N'importe quel abruti aurait pu le remarquer. Finalement, il l'embrassa à nouveau. En oubliant totalement qu'il mourrait de fin. Non, à vrai dire, ce qu'il ressentait en ce moment même, ce n'était pas la fin mais plutôt la joie qui avait décidé de former une petite boule son ventre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Melissa J. Wilson
The Girl Who Can't Stop To Love.


▐ JOINED : 07/08/2009
▐ MESSAGES : 507
▐ AGE : 23
▐ MOOD : Happy
▐ LOCATION : Avec Edwin

▐ ALL ABOUT YOU
▐ LINKS & RELATIONS:
▐ AGENDA:

MessageSujet: Re: Tu sais que je t'aime? [FLASHBACK ~ PV. Melissa]   Mar 26 Oct - 14:55

    Un conte de fée ? Hm, non pas vraiment. C'était bien mieux que ça. Il n'y avait pas de mots pour dire ce qu'elle ressentait.. et ce qu'il se passait entre eux. Elle n'avait jamais cru au coup de foudre, croyant que c'était une invention des scénaristes destinée à faire rêver. Elle n'avait jamais cru qu'il était possible de tomber sous le charme au premier regard, et encore moins de tomber amoureuse aux premiers mots échangés. Qu'une voix qu'on entends pour la première fois puisse nous paraitre si douce et si chaleureuse. Que le prince charmant existait en fait... Mais la veille au soir, elle avait rencontré Edwin, le beau et populaire Edwin... Elle l'avait déjà vu auparavant au lycée, mais pas comme elle l'avait vu ce soir là... Il lui avait semblait différent. Tellement différent sans Chelsea ni ses amis à côté de lui...Il ne ressemblait pas à ce garçon pourrit gâté et snobe, comme ses amis. Non, il lui avait semblé... normal. Un jeune homme ordinaire, bien que timide, qui voulait juste aider une jeune fille dont la voiture était tombée en panne. Il lui avait semblé doux, gentil, attentionné... A tel point qu'elle s'était demandée si c'était bien le Edwin de son lycée. Et à ce moment là, elle avait bien été obligée d'admettre que le coup de foudre existait, puisqu'elle en avait été la victime. Sa voix la faisait se sentir en sécurité et lui réchauffait le cœur, ses baisers, même sur la joue, l'avaient fait fondre... Elle avait avalé chaque mot qu'il lui disait comme si c'était les derniers qu'elle entendrait de lui, et s'était surprise à ne pas vouloir le laisser partir lorsqu'il lui avait tourné le dos pour reprendre sa route. En une heure, elle avait ressentit tous les symptômes de la parfaite fille tombée sous le charme du parfait jeune homme. Et la soirée qu'ils passaient était juste... parfaite. Bon, certes, il y avait eut l'arrivée du monstre qui avait un peu gâché leur rendez vous au restaurant; même si ce gout de l'interdit avait plutôt plus à Melissa, mais il lui avait avoué qu'il l'aimait, ils s'étaient embrassés, avaient échappé à la blonde en furie et se retrouvaient chez lui, elle assise sur ses genoux, entrain de s'embrasser.... Que demander de plus ? Un léger frisson la parcourut lorsqu'il se colla à elle. Il n'avait pas reculé son visage après avoir mit fin au baiser, et sentir son souffle sur son visage la faisait totalement fondre. Elle n'avait jamais ressentit ce truc là, l'amour... mais elle ne le regrettait pas le moindre du monde. C'était si agréable, la sensation que son cœur faisait un feu d'artifice en elle... Feu qui ne fit que prendre de l'ampleur lorsqu'il lui murmura à l'oreille qui l'aimait. Un nouveau frisson la traversa de haut en bas, mais alors qu'elle s'apprêtait à lui répondre, il l'embrassa, ne lui laissant le temps de... rien. Elle ne put et n'eut envie que de répondre à son baiser, ce qu'elle fit d'ailleurs, en l'approfondissant. Heureuse était un mot qui lui allait plutôt bien en ce moment même. Sa faim, pouf, envolée. Il n'y avait plus qu'Edwin, Edwin et Edwin dans sa tête, ce qui lui convenait parfaitement. Elle ne ressentait plus rien d'autre que du bonheur; une explosion de joie en elle. Elle prolongea un peu le baiser avant d'y mettre fin et de coller son front à celui de son nouveau petit ami, les yeux toujours fermés.

      « Je t'aime moi aussi.. » chuchota-elle en ponctuant sa réponse par un baiser non loin des lèvres.


    Et elle resta ainsi, sans bouger, à l'écouter respirer, les yeux toujours fermés. Elle était bien. Elle avait l'impression que tant qu'elle le sentirait près d'elle, elle serait bien. Et elle ne voulait en aucun cas que cette soirée avec lui se termine, mais vraiment pas. Petite Melissa, nouvelle accroc à l'amour ? Oui mais pas de n'importe lequel : de celui d'Edwin, et personne d'autre.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
I can feel his breath
As he's sleeping next to me
Sharing pillows and cold feet
He can feel my heart;
Fell asleep to its beat
Under blankets and warm sheets
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Tu sais que je t'aime? [FLASHBACK ~ PV. Melissa]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tu sais que je t'aime? [FLASHBACK ~ PV. Melissa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{ m i s e r y . b u s i n e s s } :: In A Perfect World :: Autres Endroits :: Los Angeles -